jeudi 21 juin 2012

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Anna Gavalda


Editions J'ai lu
156 pages





Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna Gavalda. En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.
Note de Sybelline
 2 / 10




Livre fini ce jour... Je vais être rapide sur ce livre, je n'ai pas spécialement accroché...
J'ai lu sur le style d'Anna Gavalda "trop simpliste voire vulgaire" > je suis assez d'accord sur cela.
Je n'aime pas sa façon d'interpeller le lecteur, l'impression qu'elle pense qu'on ne la comprends pas ou qu'on pense mal, même si c'est sur le ton de l'humour.

Beaucoup de clichés même si les fins bien souvent surprenantes ! C'est parfois très glauque aussi.
Bon ! Il faudra que j'essaye un autre ouvrage de Mme Gavalda, un roman cette fois ci, cela peut être différent ?


L'avis de nos blogs partenaires




Challenges 2012

2 commentaires:

  1. C'est dommage qu'il ne t'ai pas plu. Mois j'avais bien accroché
    À l'occasion, essaie ensemble, c'est tout de cette auteure. Un roman assez touchant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben oui beaucoup aiment cet auteur. j'essayerai un autre livre... quand ? je ne sais pas !

      Supprimer