vendredi 26 octobre 2012

"Secrets d'anges" de Michèle Sebal


                                    
Comment se tricotent la vie et la mort ?... Comment se construit-on lorsqu'on ignore les secrets de sa famille ?... Le beau peut-il naître du plus étrange en nous ?...
Humour, suspense, étrangeté, noirceur, tendresse, sensualité... tout cela et bien plus dans SECRETS D'ANGES.
Lecture dans le cadre de la 16ème édition de MASSE CRITIQUE BABELIO

Note de Sybelline
8/ 10

J'avoue que l'instrument de musique particulier qu'est le "ballophone" m'a personnellement dérangée, j'ai eu du mal à comprendre où l'auteur nous emmenait. Et puis j'ai compris son rôle : ce coté interdit, ce "cela ne se fait pas", ce quelque chose que l'on doit cacher à tout prix, même s'il faut tuer pour cela. Beaucoup de termes "au deça de la ceinture" et pourtant Céleste ne connait pas l'homme, l'amour, elle n'est que solitude.

On suit alors son parcours initiatique, Céleste s'ouvre peu à peu à la vie, à l'amour... Elle, si souvent plongée dans ses souvenirs d'enfance, ses souvenirs avec son papa décédé et sa maman qui n'a plus toute sa tête... Elle va apprendre à apprécier le présent et surtout elle va découvrir les secrets de sa famille... Sa réalité va en être bouleversée.

Sa création : le "ballophone" va la rapprocher de sa mère, celle-ci va peu à peu se révéler sous son vrai jour, soulever les parts d'ombre de son enfance et ainsi redonner sa place de femme à Céleste. De petite fille à femme, Céleste, fille unique d'un croque mort et d'une diva, enfant gatée et chouchoutée, protégée depuis toujours, va être confrontée à la peur, la honte, la culpabilité... Elle va se découvrir toute autre, son regard vers les autres va changer, le regard des autres va changer...

Que de symbolisme dans ce roman qui se passe à Guérande en Bretagne, dans une famille déscendante des druides, drole d'endroit pour une histoire : un funérarium ! Drole d'endroit pour y grandir... Le sel, la mer... Les secrets d'anges....

Un bon moment de lecture pour moi. J'ai aimé le style de l'auteur, cela se lit très bien, il y a plein d'humour, du suspens bien entretenu. Une jolie découverte.

Merci aux éditions Trinôme et à Babelio.

D'autres avis :


Challenges 2012

tous les livres sur Babelio.com

mercredi 17 octobre 2012

"Uglies" (tome 1) de Scott Westerfeld



Prochaine lecture
Editions Pocket (Jeunesse)
448 pages

cia le forum Club de lecture




Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l'entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

Note de Sybelline
8/10


Déjà je trouve la couverture trés belle. Le livre a l'air épais mais il se lit très vite !
J'ai aimé la fluidité du récit, il se lit vraiment très facilement.

Que d'aventures dans ce monde futuriste où il faut être opéré et devenir "parfait" mais la beauté à un prix !
Tally va grandir, perdre tout et à la fois tout gagner... Tally, une jeune fille casse-cou, volontaire, pleine de ressources...

La chirurgie esthétique, les apparences, la richesse, le confort... Le monde de la consommation, le "jetable"... Un sujet trés actuel en fait ! Si si nous sommes manipulés, regardez ces beautés des magasines, retouchées de partout, maigres, filliformes, toutes "presque" pareilles au nom de quelle beauté, de quels standards ? > Il faut être dans la "norme" pour être acceptés, îl faut être habillés en vêtements de marque, il faut cadrer à une certaine "image" pour être quelqu'un de "reconnu"... Cela est si vrai chez les adolescents...

J'ai beaucoup aimé le lire et ai hâte de lire les suites...

Finalement j'adhère assez bien à la SF Jeunesse.
 J'aime beaucoup.


LA SERIE :

Uglies est le premier tome d'une trilogie de romans de Scott Westerfeld. La trilogie elle-même est désignée sous le nom Uglies trilogy. La série comporte les livres suivants : Uglies, Pretties, Specials, Extras et Secrets.
Extras est, selon le mot de l'auteur, le quatrième livre de la trilogie. En fait, c'est parce que les trois premiers livres décrivent les aventures de Tally Youngblood dans un monde futur, tandis que le quatrième est l'histoire d'Aya Fuse dans le monde profondément modifié qui s'est mis en place quelques années plus tard. Secrets, qui n'est pas publié dans tous les pays où la « trilogie » l'est, est une présentation de l'univers futuriste. (en savoir + )

L'auteur :


Scott Westerfeld, né le 5 mai 1963 à Dallas au Texas, est un écrivain de science-fiction américain s'étant notamment illustré dans le sous genre de le space opera. Ses écrits sont très inspirés du panthéon de la SF, dont il fait aujourd'hui partie. Son style mystérieux et son humour décalé ont fait le tour de la planète et ont conquis des millions de lecteurs. - Wikipédia


CINEMA ?

Peut-être un film en tournage ? j'ai cru lire cela sur le net sans trouver confirmation...



Les avis de nos blogs partenaires :
D'autres avis :



dimanche 14 octobre 2012

13&14 octobre 2012 : 25 heure du livre !, Le Mans 2012


On y était allé l'année dernière, on y retourne cette année ! Sur les bords de la Sarthe, sous un chapiteau, des auteurs, des romans, des assos, des Bds, je conseille cet évènement.

En 2011, le thème c'était l'Afrique, on a même acheté un livre de contes africains pour les filles...
En 2012 c'est l'Océanie !


Créée en 1978, l’association “La 25e Heure du Livre” réunit amateurs de littérature et professionnels du livre avec le souci d’ouvrir au plus grand nombre l’accès à la culture. L’objectif premier de l’association vise à promouvoir la culture, notamment par le livre, en proposant des rendez-vous tout au long de l'année entre les publics, les auteurs, les livres et les différents acteurs de la chaîne du livre.


Du coté du quai Louis Blanc, murailles romaines....
Donc hier je suis donc allé - sous la pluie - à la 25 heure du livre au mans, voir mon billet précédent. Pas facile de se retrouver dans tous ces stands. J'ai donc parcouru le salon, toute seule cette année (ma famille est restée au sec à la maison) c'est vrai qu'il faisait un peu frais !

Hop le Maine Libre et Le Ouest France qui m'aborde dès mon arrivée :) Et je réponds même : "non non madame je ne veux pas m'abonner à votre journal même^pour quelques centimes"...

Ah que de jolis livres pour enfants ! Un monde fou chez BULLE Bd pas vu Zep le papa de Titeuf mais y avait une file d'attente...

J'ai abonnée ma grande de 9 ans à une revue pour lire : "moi je lis" 12 mois, prix salon, un porte revue en cadeau et la revue du mois offerte.

Reliures...
Passage devant quelques auteurs inconnus qui ont essayé de me vendre leur roman... Non non je ne compte pas mettre 23 euros dans un livre.

Passage sur les stands des associations, discussions trés interessantes sur la protection de la terre - j'ai acheté et mangé dans la foulée un petit nougat issu du commerce equitable  - Discussion avec une asso qui défends la laicité !


Objets d'Océanie...
Et... l'heure tourne (On fêtait le soir l'anniversaire de ma miss de 2 ans alors fallait pas trop trainer) et au détour d'un stand je repère des livres qui me sont connus, les auteurs sont là derrière leurs livre, j'ai ainsi pu parler à Jean-Michel guenassia, qui m'a expliqué qu'il a mis 6 ans pour écrire 'Le club des incorrigibles optimistes' (Prix Goncourt des lycéens en 2009) et là 2 ans pour son dernier livre.

Il m'a raconté d'un air passionné qu'il faisait des recherches et que cela prenais du temps, comme pour son dernier livre "La Vie rêvée d'Ernesto G."où un docteur a de l'asthme, la ventoline n'étant pas inventée à l'époque où se déroule son roman, il a fallut qu'il recherche quel médicament était utilisé.

Il m'a dédicacé 'Le club des incorrigibles optimistes', plusieurs fois en librairie je suis passé devant, l'ai pris en main sans encore le prendre - c'était l'occasion - Il m'a dit de ne pas hésité à laisser un message sur sa page Facebook pour lui dire ce que j'en ai pensé. Une dame a coté trés enthousiaste m'a dit avoir adoré le livre et m'a souhaité une formidable lecture.
Jean-Michel Guenassia
Puis pas loin de lui, il y avait Gilles PARIS, la couverture de "Autobiographie d'une courgette" m'a attirée, je l'avais déjà vu ce livre et j'avais envie de le lire, l'auteur grand sourire m'a dit que cela parlait de drame mais du point de vue d'un petit garçon donc c'est plus léger... Il m'a dédicacé son livre avec un petit dessin.
Gilles PARIS

Merci aux 2 auteurs pour leur gentillesse.

mercredi 10 octobre 2012

"Le magasin des suicides" de Jean Teulé

Prochaine lecture
Editions Pocket
157 pages


Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...


Note de Sybelline
8/ 10

Le simple résumé du livre suffit à vous tenter...
Attention Humour noir ! Au "MDS", tous dépressifs sauf.. Alan, ce petit blondinet n'est que joie de vivre, au grand désespoir de ses parents, de sa soeur et de son grand frère !

J'aime l'idée qu'un enfant choisit sa famille, même si c'est pas toujours compréhensible mais paraitrait qu'on a tous un rôle à jouer, pour changer, améliorer les choses... ou pas...
Je dis "ou pas" car j'en suis l'exemple, on m'a dit que j'étais là pour changer des choses dans MA famille et... Ben c'est pas gagné DU TOUT !

Allez je referme cette parenthèse personnelle pour reparler du livre de Jean Teulé...
Etonnant et agréable à lire, ben c'est Jean Teulé quoi !?! Si vous n'avez rien lu de lui encore > Courrez chez votre libraire, vite au pas de course...

CINEMA

Patrice Leconte viens d'adapter le roman, depuis le 26 septembre 2012, un film est sur nos grands écrans :


Et une bande dessinée existe... Que du bonheur quoi...
Ben oui l'histoire parle de bonheur retrouvé... oups je ne vous en dis pas plus...
A VOUS DE DECOUVRIR CE PETIT BIJOU



L'avis de nos blogs partenaires :
D'autres avis :


Challenges 2012

dimanche 7 octobre 2012

"Les Âmes vagabondes" de Stephenie Meyer

Editions JC Lattès
617 pages - Titre ang1ais : Te Host
Genre ; Science fiction

Merci à Latchoutch pour ce livre voyageur.



La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?

L'auteur

Stephenie Meyer (née Morgan le 24 décembre 1973) est une romancière américaine. Elle est l'auteur de la Saga du désir interdit (plus connue sous le nom anglais de Twilight), qui raconte la relation d'une humaine Bella Swan et d'un vampire Edward Cullen. Il s'est vendu plus de 100 millions d'exemplaires de Twilight dans 50 pays, et plus de 8,5 millions d'exemplaires uniquement aux États-Unis. Meyer a été classée 49e sur la liste des 100 personnes les plus influentes du Time Magazine en 2008Meyer est aussi l'auteur du roman de science-fiction pour adultes, Les Âmes vagabondes.

Note de Sybelline
 8
/10
 

Tout d'abord j'adore la couverture, superbe : dans des tons jaune/orange, couleurs chaudes comme la chaleur étouffante du désert... et la symbolique des yeux, dans lesquels on reconnait s'il s'agit d'un humain ou d'une "âme".

Je suis entrée direct dans l'histoire, j'ai lu sur la toile que beaucoup de lecteurs de ce livre avaient du mal dans les premières pages, j'ai eu un peu de mal au 3/4 du livre...

Les humains, ces êtres qui peuvent se montrer si cruels et pourtant tout à la fois être si beaux de par leur amour et compassion...  (cf ce que dit Corben à Leloo dans 'le 5eme Element' > scène finale )...

Dans ce roman, les âmes prennent la place de l'esprit humain en annihilant tout ce qui fait l'humanité : le bien ET le mal. A coté de cela il y a des humains qui se cachent dans des grottes, espérant sauver leurs proches, trouver comment les libérer de ces êtres venus d'ailleurs. 

Et il y a vagabonde (Gaby) qu'on missionne de sonder l'esprit de Mélanie, Mélanie n'est pas comme les autres, elle refuse de disparaitre, elle se battras pour retrouver l'homme qu'elle aime, Gaby peu à peu va apprendre à vivre avec Mélanie dans un même corps.

Le conflit Gaby/Mélanie est intéressant, j'ai aimé l'évolution des liens/relations entre les personnages, les "je t'aime moi non" plus m'ont agacé par contre (comme dans Twilight d'ailleurs)...

L'histoire est bien ficelée, je ne m'attendais pas à ce dénouement.

Ce roman va être adapté au cinéma, sortie prévue : avril 2013.

 A VOIR !
L'affiche est déjà moins
belle que la couverture du livre


Les avis de nos blogs partenaires :
D'autres avis :