mardi 20 novembre 2012

"Quand souffle le vent du nord" de Daniel Glattauer



Livre de poche 
348 pages

Note de Sybelline
 
5 / 10

 Livre voyageur - Oct 2012


RESUME

En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...



MON AVIS


Je le dis de suite, je ne trouve pas que ce livre soit comme "le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates." Ah non ! Le ton y est léger et bien plus drôle !

Jolie et intrigante couverture non ? Cette histoire "à distance" faite de fantasme, le contraire d'une rencontre, une correspondance virtuelle qui fait qu'on idéalise l'autre... Emmi est pourtant "trèss heureuse" dans sa vie, dans sa famille, dans son couple... Alors pourquoi fantasme t-elle sur cet inconnu ?  Emmi m'a énervée dans sa jalousie, dans le ton qu'elle emploi avec Léo, je la trouve plutôt directive et égoïste... Léo est un homme en rupture amoureuse se raccrochant aux branches, se raccrochant à Emmi... Séduction par mails, ils jouent au chat et à la souris... Quel suspens...

Va t-elle franchir le pas et le rencontrer ? Il faut lire le livre pour le savoir...

Pour ma part, j'ai un peu vécu cela, via un site communautaire, je discutais avec un homme marié - au départ je ne le savais pas - cela m'a gênée, il avait une femme, une famille... On se sens coupable et l'on veut de suite arrêter même si on s'est attaché au personnage - Ah la magie du virtuel - Comment mon histoire s'est terminée > j'ai rencontré le monsieur à Paris, on s'est plu . Et même si - d'après lui - il n'était pas heureux dans son couple... Cela n'a pas été plus loin qu'une simple rencontre et un baiser... Et après ? ... de longs échanges internet, de la jalousie, des espoirs, des attentes... Des mots doux, des mots durs... Et un jour, j'ai tout coupé ! Il était hors de question pour moi d'aller plus loin avec cet homme.

Une jolie histoire actuelle, un joli échange de mail. j'ai beaucoup aimé ce livre mais sans plus !

Et il semblerait qu'il y ait une suite... "La Septième vague"...


« Où cela va-t-il nous mener ? Là où cela nous mènera. Si cela ne nous y mène pas, c’est que cela ne doit pas nous y mener. Donc, cela nous mènera là où cela doit nous mener. » 



Les avis de nos blogs partenaires :
D'autres avis :


lundi 19 novembre 2012

"Les ames vagabondes"... bientot le film

Voici la bande annonce :


J'ai aimé le livre.. Hate de voir le film

SORTIE PREVUE EN AVRIL 2013

vendredi 16 novembre 2012

"Pretties" de Scott Westerfeld


Editions Pocket (Jeunesse)
385 pages

Emprunt médiathèque


Tally est enfin devenue une sublime Pretty. Elle a de grands yeux pailletés, un visage et un corps parfaits ; tout le monde l'apprécie, et son petit copain est craquant. Ses rêves les plus fous sont devenus réalités. Mais au cœur de cette vie de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise : quelque chose ne va pas, quelque chose d'important. Un jour, Tally reçoit un message, écrit de sa propre main lorsqu'elle était Ugly... A mesure qu'elle le lit, les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu des Pretties se cache une effroyable vérité. Désormais pour Tally un choix cruel s'impose: oublier à tout prix cette vérité ou fuir la cité pour sauver sa peau.

Note de Sybelline7/ 10

Le tome 2 de UGLIES . La couverture est elle aussi jolie, il se lit vite également. J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce tome là tout de même, le début à Pretty Town est un peu rasant, cet univers clos, le langage prettie, les crims et la popularité grandissante de Tally, Zane, Peris, Shay... mais ensuite dès que l'action commence, on est hapé irrésistiblement... 

Tally est donc devenue Prettie dans ce tome ci, elle est extrêmement belle - et bète ? pas sûr - Elle a perdue la mémoire... Elle en a oublié David le moche et les fumants... Elle aime Zane le beau... Elle est prisonnière de ce monde de fête, ce monde artificiel pour des êtres privés d'une partie d'eux même... Peu a peu elle va être consciente de cela...

Son passé reviendras vers elle et elle accoureras vers lui... Tally, qui se culpabilise encore et toujours -  tiraillée entre son prince moche et son prince charmant -  elle se prends pour une princesse en haut d'une tour sans issues... 

Tally Younblood peine à se sortir de sa situation, elle est est pourtant pleine de ressources, courageuse, sait-elle vraiment ce qu'elle veux ? pas sûr... Elle devras traverser encore des épreuves... Pour se sauver, pour sauver l'humanité !?!

Entre "foireux" et "intense", l'histoire est fluide, j'aime le message de cette saga, les questions posées sur la nature violente de l'humanité !

mardi 6 novembre 2012

"No impact man" de Colin Beavan


Editions 10/18
320 pages


Merci Elandine pour ce livre Livre voyageur




Comme nous tous, Colin Beavan en a marre d’assister, impuissant, au réchauffement climatique, à la déforestation et aux gaspillages en tous genres… Il refuse d’être partie prenante dans la fonte des glaces et la disparition des ours polaires. Son défi : vivre un an en réduisant au maximum son empreinte environnementale. Jusque-là, pas de quoi parader, d’autres l’ont fait avant lui. La grande différence c’est que ledit Colin Beavan vit en plein cœur de Manhattan, au 9e étage d’un building. Et qui dit réduction des émissions de carbone dit pas d’ascenseur, de climatiseur, de réfrigérateur, de transport motorisé – entre autres –, et quand on est un jeune père de famille, l’aventure tourne vite au casse-tête. Son premier challenge : convaincre sa femme, quelque peu accro au shopping, de jouer le jeu. Le deuxième : renoncer aux couches en plastique et aux plats à emporter. Passées ces étapes… eh bien, tout reste encore à faire. L’expérience dure un an, le compte à rebours est enclenché !

Cette histoire vraie a fait le tour du monde, grâce au succès du blog www.noimpactman.typepad.com, tenu par Colin Beavan pendant l’aventure. Ce blog a même été élu l’un des quinze sites écologiques les plus influents du monde par le Time Magazine !

Le blog No Impact Man où tout a commencé :

L'auteur :
Colin Beavan (né en 1967) est un écrivain et blogueur américain connu pour l'expérience de sa famille à vivre sans impact écologique à New York pendant une année. Colin est candidat du Parti Vert aux élections de 2012 pour le congrès américain.



Note de Sybelline
7/10

Le sujet est dense et d'actualité. Je ne dirais pas que la lecture a été agréable dans le sens où ce livre est un concentré - il y a beaucoup à dire de son expérience, il est vrai  -  et que de répétitions M. Beavan... Dommage, je pense qu'il aurait fallut rendre ce livre plus accessible, plus simple, plus agréable à lire, je me suis accrochée pourtant car le sujet m'interesse, malheureusement même si nous sommes tous concernés, ce sujet n'interesse pas tout le monde... Ou plutot disons que beaucoup ne sont pas assez sensibilisés aux problemes et que je pense que ce livre pourrait avoir plus d' "impact" sur un grand nombre s'il était plus lisible, peut être agrémenté de shémas, de photos... Je pense que ce serait à tenter non ?
En tout cas bravo Monsieur, bravo à votre famille. Bon tout cela est un peu extrême mais tellement formateur en effet. OUI il faut que tous on se réveille et que l'on fasse quelques gestes au quotidien. Pas simple de changer les habitudes, en effet... Déjà prendre conscience que c'est NECESSAIRE d'agir chacun un peu. Et puis vous verrez cela change la vie, dans le bon sens en plus :)

Pour ma part j'ai eu un déclic en 2008, on a changé des choses : on a vidé la salle de bain des produits à base de paraben, fluor etc... (savon d'alep, dentifrice bio, shampoings aux plantes bio, huiles naturelles diverses, brosses en bois... ). On a remplacé pleins de produits d'entretien (vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, recharges de lessive bio, boules de lavages... ). On économise le coton en utilisant en parallèle des lingettes lavables (démaquillage, change bébé). Pour le papier wc, il est écolo, le supprimer, ce serait bien mais extrême non ? La solution serait : les toilettes sèches !  On a changé notre alimentation : on mange de saison, moins de viande, lait bio, on est inscrit à une A.M.A.P (agriculture raisonnée), adieux les plats préparés : On cuisine ! On a encore la tv mais on la regarde peu et on s'en porte mieux. On tri les déchets (comme presque tout le monde non ?). On achète moins mais encore trop ! Je suis donateur au WWF, l'extinction des espèces est en cours, cela nous concerne tous.... OUVRONS LES YEUX !

Je suis consciente qu'on a encore beaucoup d'éfforts à faire mais c'est déjà pas mal pour notre santé, pour la planète. Cela a été dur de convaincre mon entourage, mon compagnon aime maintenant se raser avec l'huile de nigèlle et le savon d'alep. Tout le monde apprécie les bons petits plats et on voit de suite la différence de gout et de qualité lorsqu'il nous arrive hors de chez nous de manger de l'industriel. On a utilisé des couches bio jetables pour bb2 (les lavables... euh, on a essayé mais pas persévéré).

Mes ami(i)es ont eu du mal à me comprendre au départ, me prenant pour une folle, mais finalement ils se sont intéresés et on réfléchit sur leurs habitudes, sur ce qui est nocifs ou pas, sur ce qu'ils peuvent faire ou pas... La planète n'a en effet pas de ressources illimités, l'homme doit la respecter, la gérer... Là tout est ingérable... Du grand n'importe quoi ! et que faisons nous ? Que faites vous ? Que va devenir notre planète ? Que va devenir l'homme ?

Même si je suis déjà convaincue à 100% bien avant de l'avoir lu. Je conseille à tous de l'avoir entre les mains, de réfléchir et pourquoi pas d'adopter vous aussi d'autres habitudes de vie.



Les avis de nos blogs partenaires 
D'autres avis :