mardi 6 novembre 2012

"No impact man" de Colin Beavan


Editions 10/18
320 pages


Merci Elandine pour ce livre Livre voyageur




Comme nous tous, Colin Beavan en a marre d’assister, impuissant, au réchauffement climatique, à la déforestation et aux gaspillages en tous genres… Il refuse d’être partie prenante dans la fonte des glaces et la disparition des ours polaires. Son défi : vivre un an en réduisant au maximum son empreinte environnementale. Jusque-là, pas de quoi parader, d’autres l’ont fait avant lui. La grande différence c’est que ledit Colin Beavan vit en plein cœur de Manhattan, au 9e étage d’un building. Et qui dit réduction des émissions de carbone dit pas d’ascenseur, de climatiseur, de réfrigérateur, de transport motorisé – entre autres –, et quand on est un jeune père de famille, l’aventure tourne vite au casse-tête. Son premier challenge : convaincre sa femme, quelque peu accro au shopping, de jouer le jeu. Le deuxième : renoncer aux couches en plastique et aux plats à emporter. Passées ces étapes… eh bien, tout reste encore à faire. L’expérience dure un an, le compte à rebours est enclenché !

Cette histoire vraie a fait le tour du monde, grâce au succès du blog www.noimpactman.typepad.com, tenu par Colin Beavan pendant l’aventure. Ce blog a même été élu l’un des quinze sites écologiques les plus influents du monde par le Time Magazine !

Le blog No Impact Man où tout a commencé :

L'auteur :
Colin Beavan (né en 1967) est un écrivain et blogueur américain connu pour l'expérience de sa famille à vivre sans impact écologique à New York pendant une année. Colin est candidat du Parti Vert aux élections de 2012 pour le congrès américain.



Note de Sybelline
7/10

Le sujet est dense et d'actualité. Je ne dirais pas que la lecture a été agréable dans le sens où ce livre est un concentré - il y a beaucoup à dire de son expérience, il est vrai  -  et que de répétitions M. Beavan... Dommage, je pense qu'il aurait fallut rendre ce livre plus accessible, plus simple, plus agréable à lire, je me suis accrochée pourtant car le sujet m'interesse, malheureusement même si nous sommes tous concernés, ce sujet n'interesse pas tout le monde... Ou plutot disons que beaucoup ne sont pas assez sensibilisés aux problemes et que je pense que ce livre pourrait avoir plus d' "impact" sur un grand nombre s'il était plus lisible, peut être agrémenté de shémas, de photos... Je pense que ce serait à tenter non ?
En tout cas bravo Monsieur, bravo à votre famille. Bon tout cela est un peu extrême mais tellement formateur en effet. OUI il faut que tous on se réveille et que l'on fasse quelques gestes au quotidien. Pas simple de changer les habitudes, en effet... Déjà prendre conscience que c'est NECESSAIRE d'agir chacun un peu. Et puis vous verrez cela change la vie, dans le bon sens en plus :)

Pour ma part j'ai eu un déclic en 2008, on a changé des choses : on a vidé la salle de bain des produits à base de paraben, fluor etc... (savon d'alep, dentifrice bio, shampoings aux plantes bio, huiles naturelles diverses, brosses en bois... ). On a remplacé pleins de produits d'entretien (vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, recharges de lessive bio, boules de lavages... ). On économise le coton en utilisant en parallèle des lingettes lavables (démaquillage, change bébé). Pour le papier wc, il est écolo, le supprimer, ce serait bien mais extrême non ? La solution serait : les toilettes sèches !  On a changé notre alimentation : on mange de saison, moins de viande, lait bio, on est inscrit à une A.M.A.P (agriculture raisonnée), adieux les plats préparés : On cuisine ! On a encore la tv mais on la regarde peu et on s'en porte mieux. On tri les déchets (comme presque tout le monde non ?). On achète moins mais encore trop ! Je suis donateur au WWF, l'extinction des espèces est en cours, cela nous concerne tous.... OUVRONS LES YEUX !

Je suis consciente qu'on a encore beaucoup d'éfforts à faire mais c'est déjà pas mal pour notre santé, pour la planète. Cela a été dur de convaincre mon entourage, mon compagnon aime maintenant se raser avec l'huile de nigèlle et le savon d'alep. Tout le monde apprécie les bons petits plats et on voit de suite la différence de gout et de qualité lorsqu'il nous arrive hors de chez nous de manger de l'industriel. On a utilisé des couches bio jetables pour bb2 (les lavables... euh, on a essayé mais pas persévéré).

Mes ami(i)es ont eu du mal à me comprendre au départ, me prenant pour une folle, mais finalement ils se sont intéresés et on réfléchit sur leurs habitudes, sur ce qui est nocifs ou pas, sur ce qu'ils peuvent faire ou pas... La planète n'a en effet pas de ressources illimités, l'homme doit la respecter, la gérer... Là tout est ingérable... Du grand n'importe quoi ! et que faisons nous ? Que faites vous ? Que va devenir notre planète ? Que va devenir l'homme ?

Même si je suis déjà convaincue à 100% bien avant de l'avoir lu. Je conseille à tous de l'avoir entre les mains, de réfléchir et pourquoi pas d'adopter vous aussi d'autres habitudes de vie.



Les avis de nos blogs partenaires 
D'autres avis :



2 commentaires:

  1. le sujet m'intéresse beaucoup, je penser lire ce livre malgré son manque d'accessibilité ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je conseille, tres belle aventure, à lire !

      Supprimer