lundi 14 octobre 2013

[Salon] 12&13 octobre 2013 : 25 heure du livre !, Le Mans 2013


Dimanche, attendant l'ouverture à 10h.

On y est aussi retourné cette année et de nouveau seule (ma famille est restée se reposer au chaud à la maison et puis y avait l'anniversaire de la tite miss, 3 ans le 13/10 l’après-midi à fêter). 

Enfin presque seule, Allan du site Fantastinet y était aussi, on s'y est retrouvé là bas. 
Bon il était surtout dans les allées sf et fantasy ! :) 

On a gardé nos manteaux, il faisait froid sous le chapiteau.En 2012 le thème était l'Océanie, cette année le thème était "Sur la route des Incas" : 


http://www.la25eheuredulivre.fr/
J'ai pu saluer Sandra Martineau, auteure mancelle que je croise souvent aux détours de discussions sur le groupe Facebook READ. Je n'ai pas pu voir Valentine GOBY (son livre était à la maison de toute façon). Petite ballade assez longue entre les stands, je suis passée devant Murielle Hermine, Jean Pierre Coffe et le Père Jaoued... Passé seulement et non arrétée, y avait de la 'célébrité", pas mal d'auteurs de la rentrée littéraire. 

Le bilan : de jolies rencontres, 4 livres dédicacés, un cd musical gagné au stand "Le Mans Cité Chanson"+ une entrée à un festival au stand Le Maine Libre.


PRIX DES LECTUEURS DU MAINE LIBRE

Le prix des Lecteurs du Maine Libre 2013 a été attribué à Valentine Goby pour « Kinderzimmer » (Actes Sud). Les dix jurés ont été émus par ce roman qui se déroule dans le camp de Ravensbrück. Sur ce lieu de mort, une pièce incongrue, la kinderzimmer, accueille les nourrissons. 

Les jurés ont salué ce texte sensible, écrit au plus près de la faible lumière qui éclaire ces ténèbres.
Fidèle du salon du Mans, Valentine Goby a rappelé ce qui la rattache à la ville. « C’est par "Le Maine Libre" que m’arrive la bonne nouvelle pour "Kinderzimmer". J’y suis d’autant plus sensible que je suis redevable au Mans de ma première rencontre émouvante. C’était avec les Bibliothèques pour yous qui m’avaient accordé leur Prix en 2006 pour "Antilope" et m’avaient invitée au Salon. Je garde le souvenir de leur accueil chaleureux, enveloppant et cette bienveillance, ce lien originel avec ses lecteurs ne s’oublie pas. Le prix me fait franchement très plaisir et qu’il soit accordé à ce livre-ci, m’émeut encore plus. ».
> Eh non on m'a proposé mais je n'ai pas eu d'entrée pour la remise des prix pourtant en tant qu'abonnée annuel SNCF je pouvais, les places étaient limités, il n'y en a pas eu pour moi :(


C'était l'invité d'honneur du salon : Douglas KENNEDY
Oui y avait du monde pour les dédicaces :)



Devant le "stand" de Sandra Martineau


Les dédicaces


In réel, rencontre avec Sandra Martineau qui m'a gentiment dédicacé l'un de ses livres.


 
                                             
  Juste à coté de Sandra M., il y avait Christian Carayon, auteur sarthois, j'ai pris ce roman Thriller historique.


  Merci Allan de m'avoir aidé à choisir l'un des ouvrage de Pierre Bordage, il y en a beaucoup. Cela me fait 2 livres : ) à lire avec "Le feu de Dieu".


  
 Bernard Minier me demandait si je notais les livres car il trouvait que cela faisait très école. Je lui ai dit que oui je mets des notes mais que rares étaient les mauvaises. Il m'a dit qu'il trouvait que noter les livres était difficile, qu'il n'aimait pas.

Merci aux auteurs

2 commentaires:

  1. J'y étais aussi, mais seulement le samedi après-midi ;) Nous n'avons pas vu du tout les mêmes auteurs, mais il était intéressant de découvrir ton périple au Mans ! Et apparemment il y avait beaucoup beaucoup de monde pour Douglas Kennedy :O Ca ne m'étonne pas, étant angevine je suis allée le voir à la librairie Richer, lors d'une séance de rencontre-dédicace, et j'ai du attendre une heure et demie rien que pour une poignée de main et l'achat de son nouveau livre dédicacé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tu es d'Angers ! C'est tjs tres sympa la 25e heure, j'aime bq. merci de ton petit message.

      Supprimer