dimanche 9 février 2014

Lectures Communes de Février 2013



avec ma partenaire Sariahlit  et "Vanou Vous Livre"


DÉBUT DE LECTURE :  20/02/2014

FIN DE LECTURE  :23/02/2014

À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd' hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.


Bien-sûr vous pouvez lire le lire en même temps que nous :)

Pour participer à cette LC laissez un commentaire à la suite de cet article
Vous reviendrez lire les avis des autres lecteurs de la LC la suite du descriptif des 2 livres.


Quel déchirement, cette femme qui se réveille chaque matin sans mémoire : aime-t-elle cet homme à coté de qui elle se réveille chaque matin, cet homme qui prétends être son mari, et cette maison qu'elle ne reconnaît pas, et son corps qu'elle ne reconnaît plus non plus - aujourd'hui une vieille femme ... 
Seuls les photos et les dires de son mari l'aident, elle n'a plus de repères, plus de souvenirs... A chaque réveil, elle a tout oublié.
Nous plongeons dans la détresse de cette femme qui essaye de se souvenir, de se reconstruire un passé lointain et proche... 
Le Dr Nash va l'aider en effet et bien plus qu'il ne le pensait au départ... 
Peu à peu Christine assemble le puzzle, elle écrit chaque journée dans un journal intime qu'elle cache à son mari, elle y mentionne chaque découverte, chaque interrogation - découvrant que son mari lui ment - Elle passe par tous les sentiments, entre joie, colère et terreur, elle recherche la vérité, la clef... 
Comment en est-elle arrivée là ? A cause de qui ? 
Quel histoire haletante et prenante, cela se lit tout seul et il m'a été impossible une fois le premier quart du livre lu de reposer le livre sans le finir, je ne pouvait laisser Christine dans sa détresse, il me fallait avancer avec elle... 
Un vrai coup de cœur, je ne m'attendais pas au dénouement finale, c'est très bein ficelé, la fin m'a faite pleurer.

> L'avis de Vanou Vous Livre 
Cette lecture s'est faite dans le cadre d'une lecture commune avec Sariahlit et DuTemsPourLire. De plus, l'air de rien, je diminue ma PAL prioritaire !
Cela faisait longtemps que je n'avais pas été happée par un thriller psychologique de la sorte. L'auteur nous tient en haleine du début à la fin. On est suspendu à ses mots jusquà la dernière ligne et la pression monte au fil des pages pour atteindre son apogée à la fin. J'avais des palpitations et je n'avais pas ressenti cela depuis belle lurette à la lecture d'une thriller. (depuis L'âme du mal de Maxime Chattam en fait).

Christine vit un cauchemar quotidien en se réveillant chaque matin sans aucun souvenir des 20 dernières années. Quel supplice de s'éveiller dans les draps aux côtés d'un inconnu qui nous affirme être notre mari et qu'un grave accident de voiture nous a ôter toute mémoire... La quadragénaire se regarde dans le miroir et ne se reconnait pas. Où est sa peau lisse, son corps ferme? Elle doit faire confiance à Ben, cet homme qui semble l'aimer et qu'elle est censée aimer également.Lorsqu'elle est contactée par le Dr. Nash qui lui propose de tenir un journal afin de l'aider à se rappeler progressivement, Christine s'aperçoit lentement que les vérités que lui énoncent Ben ne son pas forcément si évidentes. Des flash la submergent de plus en plus régulièrement et une le doute plane sur les souvenirs.

S.J. Watson manie à la perfection la manipulation psychologique. Son héroïne croit devenir folle et nous avec! Qui croire? Le journal? Ben? Christine? S'invente-t-elle des souvenirs? L'auteur nous donne même des explications théoriques sur le fonctionnement de la mémoire qui pourraient corroborer le fait que Christine n'est pas en capacité d'avoir de vrais souvenirs. A-t-elle eu un enfant? A-t-elle réellement eu un accident?

Des questionnnement surgissent au fil de la lecture. On ne sait plus qui croire. On doute de tout le monde même de nous ! A un moment je suis même revenue en arrière car je croyais avoir halluciné un coup de téléhpone du Dr Nash... S.J. Watson parvient à faire monter l'angoisse crescendo, il sème des indices au fils du texte de manière parcimonieuse et les pièces s'imbriquent à la fin. Je me suis inventée tous les scénarii possibles et au final j'ai été clouée sur place !

Ce roman est un vrai régal, servi par une écriture très fine, au coeur de la psychologie des personnages. La partie centrale est la meilleure car c'est le journal de Christine et qu'il nous révèle ses avancées, ses doutes, ses craintes, son amour pour Ben fluctuant, sa culpabilité...

Un gros coup de coeur pour ce premier roman qui va être adapté au cinéma. J'irai sans aucun doute le voir dès sa sortie.
> l'avis de Sariahlit
Se réveiller chaque jour en ne se rappelant que son prénom, en ne sachant pas où l'on est, sans avoir connaissance de sa vie, de ses souvenirs, de sa famille. C'est le quotidien de Christine, une femme de quarante sept ans, mariée. Tous les matins, elle se lève en pensant avoir vingt ans, parfois plus, d'autres fois moins. Mais toute une période de sa vie semble lui être inaccessible. Elle a tout oublié, jusqu'à l'homme avec qui elle vit. Nous la suivons à travers ses écrits, son journal où elle tente de retranscrire ses journées pour en garder une trace, pour se rappeler chaque jour qui elle est. Mais au fur et à mesure, elle se rend compte qu'il y a des incohérences entre ces mots et ce que lui dit son mari. Il y a très peu de personnages. Toute l'intrigue réside dans les souvenirs retranscrits de Christine que l'on découvre petit à petit de la lecture. L'intrigue est construite comme un thriller psychologique, sans redondance malgré le thème abordé.
L'histoire est sublime, le style est accrocheur et les mots défilent facilement. Le suspense est fort : tout le long du récit, on sent que quelque chose cloche dans la vie de Christine mise à part la perte de ses repères, quelque chose d'important qui pourrait tout changer pour elle. Le rythme augmente au fur et à mesure nous proposant révélation sur révélation jusqu'au dénouement, plein de surprise.
C'est un joli roman, une belle histoire qui m'a toutefois laissé un goût d'inachevé une fois fini : qu'advient-il de Christine ensuite ? De ses souvenirs ? Parce que c'est bien ce qui nous intrigue du début à la fin.
Lecture commune avec Vanou Vous Livre et Du Temps pour Lire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire