samedi 12 avril 2014

L'orthographe : détecter les difficultés et se servir des bons outils





Formation professionnelle

Durant 2 jours j'ai suivie une formation professionnelle via mon entreprise, une formation d'orthographe, ce n'est pas que je sois si mauvaise en orthographe mais au fil des années, on oubli, on a des hésitations et la peur de mal écrire, de faire des fautes. 
C'est l'occasion de vous parler d'une méthode de lutte contre la dysorthographie, sur la base des travaux de d'Anne-Marie Gaignard, Caroline Glasson nous a proposé le "Défi 9", 9 défis à relever en orthographe. 
Oui, tout le monde peut écrire sans faute, il suffit d'avoir les bons outils, 
Sur cette base, on a appris à pouvoir bien repérer les auxiliaires Etre et Avoir, en se posant les bonnes questions, d'une façon ludique et logique. Ah les accords, les terminaisons... 
Que de pièges dans notre jolie langue française.
Une formation enrichissante, merci Caroline de votre écoute et de tout ce que vous nous avez apporté lors de ces 2 journées.


Bon ben maintenant il reste à appliquer quotidiennement, par la gestion mentale
Je ne me relis déjà plus comme avant, les nouveaux automatismes s'installent...


KESAKO ?

Anne-Marie Gaignard est l’auteur de DEFI 9, méthode qui vient en aide à tous ceux qui ont des difficultés avec l’orthographe. Enfin une formation axée « solutions » qui propose une alternative aux grammaires traditionnelles. Rapide et efficace, elle vous aidera dans l’écriture d’une lettre, d’un rapport, d’un courrier administratif. Cette méthode très ludique réexplique lagrammaire autrement, comme les accords des participes passés. Elle est née de la propre expérience de l’auteur.

Sites pour en savoir + : http://www.c-g-s.fr/


LE LIVRE
 

Ecrire et lire, c’est pour la vie ! Un enfant touché par les fautes d’orthographe sera plus tard un adulte non réparé !
« Anne-Marie ne sera même pas capable de balayer les couloirs d’un hôpital ! » 
Cette sentence familière à bon nombre de naufragés de l’orthographe, Anne-Marie Gaignard l’a entendue enfant, avant d’être diagnostiquée dyslexique et abandonnée à son sort. Elle-même persuadée d’être « nulle », elle traîne sa mauvaise orthographe jusqu’à la première partie de sa vie professionnelle. Lire un livre, écrire une carte, rédiger un mail : les gestes du quotidien deviennent une épreuve et un véritable tourment. Son ras-le-bol monte jusqu’à ce qu’elle découvre tardivement qu’elle n'est pas dyslexique, mais dysorthographique. Elle n'a simplement pas assimilé la méthode d'apprentissage utilisée par ses instituteurs. Et cela se corrige ! 
Dans La revanche des nuls en orthographe, Anne-Marie Gaignard raconte ses blessures et son expérience, celles aussi des enfants stigmatisés, des adultes méprisés, autant d’êtres en souffrance auxquels elle propose une approche iconoclaste faisant la part belle à l’empathie. Sans concessions, elle tacle une certaine catégorie d’enseignants, de médecins, de spécialistes en tout genre, avec une gouaille volontiers provoc. Aujourd’hui, son combat n’est plus seulement personnel. La dysorthographie n’est pas une maladie et les solutions existent.
Les nuls en orthographe prennent la plume, et ils ont beaucoup de choses à dire.
Editions Broché

1 commentaire:

  1. Nous sommes formateurs à la méthode de remédiation orthographique d'Anne Marie Gaignard. Nous avons été convaincus rapidement sur son efficacité. Maintenant ceux qui en ont bénéficié sont très reconnaissants. Il y a une guérison de la souffrance liée aux difficultés rencontrées en orthographe et un gain en épanouissement dans une vie scolaire, sociale et professionnelle qui s'ouvre enfin pour certains. Bravo Anne-Marie et Merci.

    RépondreSupprimer