mercredi 7 mai 2014

Cinéma : Pas son genre



          Réalisé par
Lucas Belvaux
          Avec
Emilie DequenneLoïc Corbery

L'histoire
Clément, jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Loin de Paris et ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C'est alors qu'il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. Si la vie de Clément est régie par Kant ou Proust, celle de Jennifer est rythmée par la lecture de romans populaires, de magazines « people » et de soirées karaoké avec ses copines. Cœurs et corps sont libres pour vivre le plus beau des amours mais cela suffira-t-il à renverser les barrières culturelles et sociales ?

MON AVIS 


Adapté du roman éponyme de Philippe Vilain.




J'en avais fortement entendu parler dans mon entourage, la bande annonce m'avait fortement interpellée et donner envie... Je suis donc allé le voir et j'ai beaucoup aimé.




Elle, Jennifer, lumineuse, spontanée, de son époque... 
Lui, Clément, sombre, calculateur, hors temps, dans ses bouquins... 
Elle est coiffeuse, il est philosophe ! Et pourtant ils vont s'aimer... 

Un fossé les sépare, 
Un milieu, une culture les sépare... 

Une belle histoire d'amour...  

Le jugement de ce que l'on est peut être blessant, 
L'acceptation ou le rejet de ce qui fait que l'autre est ce qu'il est 
Le film parle de tout cela.

Le film est fluide, coloré, Emilie Dequenne rayonne. Loïc Corbery est envoûtant et déroutant. 

Une histoire intense et touchante. 

Que d'émotions. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire