vendredi 16 mai 2014

Hygiène de l'assassin d'Amélie Notomb


Lecture en cours



Titre du roman : Hygiène de l'assassin
Auteur : Amélie Nothomb
Nombre de pages : 221
Éditeur : Livre de poche
Date de parution : 2004
Genre :  Drame, contemporain
Dans ma bibliothèque : numérique
Date de lecture : mai2014
Note de Sybelline : 08/10

dans le cadre du challenge :
en savoir +
L'histoire 

Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, n'a plus que deux mois à vivre.
Des journalistes du monde entier sollicitent des interviews de l'écrivain que sa misanthropie tient reclus depuis des années. Quatre seulement vont le rencontrer, dont il se jouera selon une dialectique où la mauvaise foi et la logique se télescopent. La cinquième lui tiendra tête, il se prendra au jeu. Si ce roman est presque entièremen
t dialogué, c'est qu'aucune forme ne s'apparente autant à la torture.


Les échanges, de simples interviews, virent peu à peu à l'interrogatoire, à un duel sans merci où se dessine alors un homme différent, en proie aux secrets les plus sombres. Premier roman d'une extraordinaire intensité, où Amélie Nothomb, 25 ans, manie la cruauté, le cynisme et l'ambiguïté avec un talent accompli.


L'avis de Sybelline :


J'ai donc lu le 1er roman d'Amélie Nothomb dans le cadre du challenge lancé il y a quelques mois : Je lis Amélie Nothomb

L'auteur nous livre un curieux personnage principal : Prétextat Tach est un être immonde : il est obèse, laid, raciste, misogyne, grossier, vulgaire et complètement "barré" bien que très intelligent mais si imbu de lui même, si narcissisme...  Cet être est abject et détestable.

Ces interviews sont intéressantes, on se demande au départ vers quoi l'auteure nous amène, puis peu à peu on comprends le titre et même la couverture du roman. 

J'ai beaucoup aimé, ça faisait un moment que je n'avais pas lu Amélie Nothomb, "Le fait du prince" est le dernier dans lequel je m'étais "plongée" (non pas "comme une femme-grenouille" ! Je suis d'accord avec M. Tach > les livres me modifie à chaque fois). 

Extraits :
"Il y a tant de gens qui poussent la sophistication jusqu'à lire sans lire. Comme des hommes-grenouilles, ils traversent les livres sans prendre une goutte d'eau. 

Ce sont les lecteurs-grenouilles. Ils forment l'immense majorité des lecteurs humains, et pourtant je n'ai découvert leur existence que très tard. Je suis d'une telle naïveté. Je pensais que tout le monde lisait comme moi ; moi, je lis comme je mange : ça ne signifie pas seulement que j'en ai besoin, ça signifie surtout que ça entre dans mes composantes et que ça me modifie. On n'est pas le même selon qu'on a mangé du boudin ou du caviar..."

Une jolie lecture avec un style d'écriture vraiment très plaisant, un univers déjà "sombre" et intrusif, Amélie sait nous captiver. J'ai beaucoup apprécié, les interviews cassantes, les journalistes dépités et ce romancier arrogant et si exécrable... cela m'a beaucoup amusé... Allez hop mon prochain roman d'Amélie Nothomb sera  "Le sabotage amoureux" je les lis dans l'ordre de leur parution.


Avis de mes partenaires 

D'autres avis

    5 commentaires:

    1. Merci pour cet avis ... pas encore attaqué le challenge ! bonne idée de lire dans l'ordre tu verras mieux l'évolution de l'auteur

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. :))) oui je pense que c pas mal ds l'ordre

        Supprimer
    2. J'ai eu un beau coup de cœur pour ce roman ! :) Et Le sabotage amoureux est vraiment excellent aussi ;) Bonne lecture !

      RépondreSupprimer
    3. L'un des meilleurs de Nothomb, les échanges avec chaque journaliste sont super ;)

      RépondreSupprimer