jeudi 26 février 2015

Te retrouver de Fabio Volo ♥


 


Titre :  Te retrouver
Auteur : Fabio Volo
Nombre de pages : 363
Éditeur : Éditions Michel Lafon
Date de parution : 2015
Genre :  contemporain, romance
Dans ma bibliothèque : oui
Date de lecture : Fev. 2015 
Note de Sybelline : 10/10





L'histoire
 « Je t’ai enfin trouvé. »
Lorsqu’il reçoit, en pleine nuit, cet étrange appel de son père, Marco n’hésite pas une seconde. Il quitte son restaurant londonien et ses nuits de fête pour regagner son Italie natale.
Mais ce retour au pays n’est pas sans douleur. En effet, comment à la fois affronter les fantômes de son passé, et renouer avec un frère perdu de vue et un père affaibli par une maladie qui refuse de dire son nom ? Pour Marco, cela semble impossible.
À moins qu’un amour qu’il croyait éteint à jamais ne lui redonne espoir en la vie…


L'avis de Sybelline :

Un grand merci au site Babelio et aux Éditions Michel Lafon pour la découverte de cet auteur italien, quel joli roman : COUP DE CŒUR !


Ce roman nous parle de la relation difficile entre 2 frères brisés très jeunes par drame familial : le décès de leur mère lorsqu'ils étaient adolescents. Leur fratrie en a été fragilisé, les laissant tous deux face à un père peu présent, peu démonstratif de ses sentiments. Ils ont alors dû gérer la douleur de la perte. L'ainé Andréa a décidé de devenir le meilleur par la réussite scolaire et professionnelle ; Marco au contrario, il a décidé de vivre simplement, en expérimentant, en vivant ce qui se présente, refusant le soutien de ce frère ainé trop moralisateur et jaloux de lui.
 
A la quarantaine, leur père tombe malade, ils sont alors à nouveau réunis dans la maison familiale. Ils se rapprochent et tentent de comprendre ce qui les a éloigné. Marco est confronté à son passé, il recroise Isabella qu'il a toujours aimé, une relation en pointillé qui dure depuis des années... Andrea sort d'un divorce. Il est l'heure de faire le bilan :  qu'ont-ils fait de leurs années ? qu'on t-ils construit ? 

En gros, c'est la crise de la quarantaine de deux frères, détruits au plus profond d'eux même par la perte de leur mère et les non-dits de leur père.

Entre reproches, espoirs, peurs, douleurs, désirs... Un récit tout en volupté qui ne manque pas de réflexions profondes sur ce qui fait une existence, ce qui fait et construit un être, sur l'importance des liens familiaux, sur le couple, l'amour, les désirs, les peurs, la solitude... Sur la capacité ou l'incapacité d'être heureux. La vie est faite de choix... bons ou mauvais... tant qu'on ne fait pas des choix, on ne peut pas le savoir...

J'ai aimé l'écriture sensible de Fabio Volo. Il y a toutes ces interrogations perpétuelles ses personnages doutent et se remettent en question sans cesse. Il y a cette avancée vers le mieux-être, le mieux-faire, sur ce qu'il faut faire pour aller sur le bon chemin. 
 
Que les mots choisis dans ce roman sont jolis, et tous ces petits chapitres qui ont pour titre quelques mots de ceux-ci...  Tous ces petits morceaux de vie... C'est comme entrer dans l'intimité de ces deux êtres, deux frères, deux hommes, deux destins liés.


D'autres avis
  •  

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire