mardi 23 juin 2015

Alors St Maur en Poche 2015 ?


Ce samedi 20 juin 2015, je suis arrivée tôt à St maur Créteil via le rer - Et ce pour avoir le temps de repérer les lieux.
 
Apercevant les affiches du salon, les tentes bien installées sur le parvis, je me dis que ce serait bien là !?! 

On peut voir que ça s'agite encore beaucoup...  Il reste une heure avant l'ouverture... 

Une heure que j'ai utilisée pour cocher et préparer mon programme. Accoudée au comptoir avec un petit noir... Qui voir ? Qui entendre ? ... C'est parti, je coche, j'entoure, je souligne, je note...

J'entends quelques lecteurs parler dans le café, ça parle dur littérature !


 10 h ON PEUT ENFIN ENTRER DANS L'ARENE !

Petites vignettes sur les livres que j'ai emmenés. Il n'y a pas beaucoup de monde pour le moment, ce qui me laisse largement le temps de repérer où sont placé les auteurs et les scènes. 
C'est coloré, on ne sait pas où poser les yeux...

Je ne me souviens plus dans quel ordre j'ai rencontré les auteurs, alors je vais l'écrire comme cela me vient. 


Et si j'allais voir Bob Garcia,
Il me présente ses romans et me montre même la couverture de son prochain roman 'Le Crime Express de Lorient" en me demandant ce que j'en pense + un roman  qu'il conseille (ou est en train de lire je ne sais plus). Discussion intéressante. D'autant que je vais découvrir cet auteur, je lui ai pris son dernier thriller en date "Duel en enfer" :
 

Ma route a croisée celle de Laurent Scalese dont le roman "La voix des âmes" est dans ma whish list , le prix grand format fait que... Bonne nouvelle, il sortira prochainement en format poche  me dit l'auteur.  J'ai donc pris le roman poche "Des pas sous la cendre" pour le découvrir :
Et voilà l'auteur que je voulais voir, Alain Monnier,  je l'avais repéré sur le programme, j'avais tellement aimé son roman si frais "Givré" > Mon avis très succinct qui date du début de mon blog - Un auteur charmant que j'aurais aimé voir interviewé par les déblogueurs (loupé !). J'ai bien noté ses dernières parutions.


Oh bonheur ! voilà la place de l'auteur Donato Carrisi, et peu de monde qui l'attends, une petite attente et il arrive avec sa traductrice... C'est mon tour, il ne parle pas français, je ne sais quoi lui dire, je lui dis timidement en français 'j'aime beaucoup ce que vous écrivez" la traductrice n'a pas traduit mais il comprends et me serre la main vivement en me disant d'un tout enthousiaste (le mien aussi l'était) 'Merci beaucoup' auquel je lui réponds : c'est moi qui vous remercie". Echanges de politesse, je ne pourrais pas trop lui poser de question, en plus y a déjà du monde qui arrive... Il me dédicace mon superbe exemplaire grand format "L'écorchée" :

Et là je repère le roman sur une table devant son auteur François-Guillaume Lorrain : "L'année des volcans" et je regrette de suite de ne pas avoir vu qu'il était là et de ce fait, ne pas avoir emmené mon roman grand format. J'ai tellement aimé ce roman, on en discute avec l'auteur qui m'en dit plus sur le contexte historique. Et je ne me suis pas trompée, ce fut un
COUP DE  Mon avis sur ce roman et pas que pour moi, puisqu'il a reçu ce jour-là le prix du roman français, je lui ai pris un petit livre :
 

  François-Guillaume Lorrain recevant le prix du roman français.
(photo de Sophie Sutnaire)

Je suis allé voir Nadine Monfils pour lui faire dédicacer l'un de ses livres, on m'a dit que c'était un personnage haut en couleur, il est vrai qu'avec une héroïne telle que Mémé Cornemuse, souriante, elle m'a dit que dans les prochains romans elle laissait un peu de ce personnage, mais qui sait ? Elle reviendra peut être plus tard...


Je m'arrête pour voir Nicolas Lebel, je voulais lui prendre 'Le jour des morts" mais il me dit que si je veux les lire dans l'ordre, c'est "L'heure des fous" en premier, allez on fait cela. Hâte de découvrir cet auteur. Depuis le temps que je vois ses livres, les avis positifs.



Le dernier auteur que j'ai vu, juste avant de partir car il y avait tellement de monde en ce samedi après-midi, il faisait chaud... Ce n'est pas des moindres, c'est Alexis Aubenque, depuis le temps que je veux découvrir cet auteur : 


J'ai croisé Olivier Norek qui a eu le prix du public - ex-aequo avec Jérôme Camut et Nathalie Hug que je n'ai pas pu saluer car il y avait vraiment beaucoup de monde en dédicaces dans la partie POLAR du salon. 

Il y avait aussi Gilles Paris qui a reçu le prix jeunesse/Adolescent pour "Autobiographie d'une courgette".Clap Clap! A découvrir vite si ce n'est déjà fait ? 


  
Jérôme Camut
 (photo de Sophie Sutnaire)
 
 hommage à la carrière du canadien Linwood Barclay
 (photo de Sophie Sutnaire

J'ai aperçu Casimir, il a écrit un livre retraçant sa carrière. Il faisait bien chaud et avec d'autres visiteurs on s'est demandé s'il avait la clim dans son costume ? Peut être faut-il lire son livre pour le savoir ?

J'ai rencontrée ma partenaire Blog Sophie, là Jérome Attal est venu car ils vient lui aussi de Belgique. J'ai pu voir Romain Puertolas

Guillaume Musso, c'était la cohue, une longue file d'attente... Michel Bussi arg j'aurais dû tenter, j'aurais tant aimé qu'il me dédicace son livre 'N'oublier jamais' que j'ai beaucoup aimé. J'ai raté Henri Lovenbruck et Philippe Besson... Le monde et la chaleur de l'après midi a fait que je n'ai pas pu. 

Je ne vous ai pas parlé des rencontres avec les lecteur(trice)s / Bloggueurs?
Ah si dans mon blog précédent, sur mes impressions... Les photos ? il doit peut-être en trainer, moi je n'en ai pas faite. Peut-être une autre fois. J'étais surtout venu pour les livres et les auteurs ! 



Journée INTENSE et ENRICHISSANTE !

Journée fatigante oui.. quoique c'est surtout la chaleur sous la tente qui m'a fait grand mal.



 Et il faut se rentrer...



Mes achats : 

Livres Offert par Le Livre de Poche

Ce qui fait tout cela : Oh Yeah !

3 commentaires:

  1. Salon intéressant finalement...😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui intéressant ... intense... je dirais presque TROP !

      Supprimer
  2. J'y suis aussi allée, le samedi après-midi, mais finalement je n'y ai pas pris beaucoup de plaisir : il y avait vraiment trop de monde dans les allées pas très large, c'était une grosse cohue. J'ai pas bien pris le temps de regarder les livres du coup, pas de dédicaces non plus, j'ai aussi croisé Casimir par contre ^^. Bref, je ne suis pas très sûre d'y retourner, ou peut-être comme toi à l'ouverture quand la foule est moindre ;)
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer