samedi 10 octobre 2015

In my Mailbox (2015-27)

 
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie, et repris par Lilie qui a fermé son blog, c'est donc de nouveau repris par le blog "Lire et mourir" tous les dimanches , chez qui sont regroupés tous les participants. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.


 Petit commande fnac reçue
on m'en a tant parler... en bien.
Imagine le reste de Hervé Commère
Imagine le reste c’est l’histoire d’un sac, qui passe de main en main et qui change le destin des hommes qui ont cru le posséder.
Karl et Fred, d’abord les deux meilleurs amis du monde, deux frères. Des petits coups à droite à gauche, quelques trafics, un peu de contrefaçon, quelques vols de voitures et la prison aussi.
Et puis un jour Fred arrive chez Karl et lui annonce leur départ imminent en lui montrant un sac plein de billets mauve. Deux millions d’euros. De quoi avoir la vie dont ils rêvaient, et surtout, de quoi aller chercher Carole, la fille qu’ils ont toujours aimée, qui les a quittés et que Fred compte épouser.
Mais sur la route qui doit les conduire à Carole, alors que les deux amis dînent tranquillement en savourant leur victoire, leur voiture est volée sous leurs yeux et avec elle le sac contenant les millions.
Les voleurs volés à leur tour, tout aurait pu s’arrêter là, mais l’histoire ne fait en réalité que commencer… ou continuer…
Car le sac est passé entre les mains de Nino, un chanteur qui croupit dans un bar de nuit et qui est le seul à ignorer son talent. C’est sa fuite avec le sac volé qui lui permettra, contre toute attente, de devenir un rock star mondialement connue. Et c’est à cause de ce sac qu’un jour, ce chanteur en pleine lumière, aussi connu que Mick Jagger, disparaîtra au faîte de sa gloire pour ne réapparaître que deux ans plus tard…
Que s’est-il passé entre temps ? Vous le saurez en lisant cette histoire…

Petits achats plaisir fnac : 1 dvd + 1 livre + 1  cd

La femme aux fleurs de papier de Donato Carissi
La nuit du 14 au 15 avril 1912, tandis que le Titanic sombrait au beau milieu de son voyage inaugural, un passager descendit dans sa cabine de première classe, revêtit un smoking et remonta sur le pont. Au lieu de chercher à sauver sa peau, il alluma un cigare et attendit la mort.
Le 14 avril 1916, dans les tranchées du mont Fumo, quatre ans jour pour jour après le naufrage du Titanic, un soldat italien est fait prisonnier. À moins qu’il ne révèle son nom et son grade, il sera fusillé le lendemain à l’aube. Jacob Roumann, médecin autrichien, n’a qu’une nuit pour le faire parler. Mais le prisonnier veut diriger l’interrogatoire. Sa vie, décrète-t-il, tient non pas à une, mais à trois questions :
« Qui suis-je ?
Qui est Guzman ?
Et qui était l’homme qui fumait sur le Titanic ? »
De cet instant se noue entre les deux ennemis une alliance étrange autour d’un mystère qui a traversé le temps et su défier la mort.

 commandes fnac :
 

 Qu'avez-vous dait de moi ? d'Erwan Larher "Je suis une bombe...
Fragmenté de frustrations.
Vous m’avez gavé de savoirs, vous m’avez infiltré de connaissances, puis vous m’avez jeté sur votre marché du travail, lesté de bagages mais sans rien ni personne pour me guider, avec en guise de boussole un impératif sans cesse instillé par vos médiatiques nervis : réussir.
Je me suis perdu, il va de soi.
Je ne me suis même peut-être jamais trouvé.
Maintenu en dehors de votre monde – à la lisière tout d’abord, puis imperceptiblement de plus en plus loin à la périphérie –, je me suis mis à le haïr. Vous avez fait de moi un rebelle au lieu d’un petit soldat.
Je voulais bien jouer le jeu mais tous les rôles étaient déjà distribués. Alors je m’en suis écrit un.
S’il n’y a plus de révolutions, j’en inventerai.
Je suis une bombe...
Fragmenté de frustrations.
Et j’ai rencontré des artificiers."
LÉOPOLD FLEURY

Entre fantasme et réalité, Léopold découvre un abîme où il va basculer. Pris dans un engrenage infernal, il décide de livrer un combat héroïque. Mais comment démêler le vrai du faux sans laisser de corps au bord du chemin, ni plaider coupable ?...
 La chambre à remonter le temps de Benjamin Berton
Quand Benjamin et Céline achètent leur première maison, au Mans, elle leur paraît simple et agréable.
Mais Benjamin s’aperçoit que l’une des chambres fonctionne comme une machine à remonter le temps. Il n’en dit rien à sa femme Céline, qui vient d’accoucher d’une petite fille. Le couple a du mal à s’intégrer à la vie du quartier, un voisin envahissant, Marc, va les y aider. Marc a mis sur pied une milice de volontaires pour assurer l’ordre nocturne et il enrôle Benjamin, lequel se laisse faire surtout pour fuir l’ennui qui ronge sa vie conjugale.
Cherchant à échapper à l’atmosphère pesante du quartier et aux disputes de plus en plus fréquentes et hargneuses avec Céline, Benjamin prend l’habitude de se réfugier dans la chambre à remonter le temps. Elle lui permet d’aller en avant ou en arrière dans sa propre vie, tandis que son double, qu’il appelle « l’ectoplasme », continue à donner le change dans le présent ordinaire. Il multiplie les voyages temporels pour échapper à Céline ou aux corvées professionnelles que l’ectoplasme accomplit à sa place, sans pourtant y trouver de vrai réconfort.
Un événement dramatique va décider Benjamin à embarquer Céline (contre son gré) et leur fille dans un voyage temporel… Benjamin Berton propose une radiographie très fine, souvent glaçante, de l’ennui dans un couple de la petite bourgeoisie provinciale. Les rapports sociaux sont disséqués avec une grande crudité. Usant d’un sens du récit très efficace dans le registre du fantastique quotidien, il brosse un tableau saisissant de la société contemporaine, dont la drôlerie compense la déprimante exactitude.

 +
 25 heure du livre -10 et 11 octobre 2015 - Le Mans
Cf billet

Folie Furieuse de Jérôme Attal
Vous allez devoir aider l'héroïne à faire le bon choix. Une robe de mariée et plus que quelques jours pour trouver l'élu parmi des prétendants décidés à vous en faire voir de toutes les couleurs : - l'homme marié jamais disponible après huit heures du soir ! ; - le jeune homme beaucoup plus jeune qu'il ne le laisse entendre et qui vous entraîne dans des skins party ravageuses ! ; - le chanteur de rock égocentrique qu'il va falloir partager avec ses groupies ! ; - l'homme engagé dans la vie moderne et juste épuisant de perfection ! ; - le petit gros des années collège qui est devenu une gravure de mode à vingt-cinq ans et qui est bien décidé à vous faire payer votre mépris d'hier !... Ça va être la Folie furieuse !
La prophétie du sang de William Harker
Angleterre, 1918... Au décès de son père, Jonathan Le Sanglant hérite d'un lourd passé : comte d'Ashdown, il est aussi un vampire.
Quatre ans plus tard, lorsqu'il intègre la prestigieuse université d'Oxford, Jonathan rencontre Liliane, une comédienne française dont il tombe rapidement sous le charme. Malheureusement, l'idylle prend fin quand Liliane découvre la vraie nature du ténébreux étudiant. Jonathan réalise alors qu'un immortel ne peut mener une vie normale et sombre dans la dépression. Lorsque Liliane lui écrit qu'elle retourne à Paris soigner son père malade, et qu'elle a foi en lui, malgré sa lourde hérédité, Jonathan reprend goût à la vie et entreprend un long voyage, afin de découvrir ses origines. Après des années d'errance, le jeune comte découvre à la lumière de sombres événements, l'effroyable vérité sur son passé et le terrible secret qui le lie à une prophétie écrite des siècles avant sa naissance...
L'instant précis où les destins s'entremêlent d'Angélique Barbérat
Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari, le père de Kyle : voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Comment peut-on vivre après cela ? Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après le crime, leader d’un groupe rock à la mode, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, seule ?lle d’une fratrie de onze enfants, est tombée dans le piège ourdi par son père pour la sortir de la misère : épouser un homme riche, « fou amoureux » d’elle. Surtout fou. D’une jalousie maladive, d’une violence inouïe, il lui fait trois enfants et la coupe du reste du monde. Tous ses rêves se sont envolés.
Comment cette star internationale et cette prisonnière pourraient-elles se rencontrer ? Un accident de voiture va pourtant les réunir un instant, celui où les destins s’entremêlent. C’est suf?sant pour qu’ils se «reconnaissent » sans bien savoir pourquoi et se laissent attirer dans une toile amoureuse tissée au jour le jour, malgré l’éloignement, la peur pour elle et, pour lui, l’emprise d’un métier dévorant. Parviendront-ils à vivre ce que leurs sentiments leur inspirent ?
F comme flic, P comme privé de Joseph Farnel
Des tableaux de grands maîtres ont disparu durant la Seconde Guerre mondiale.
Quand ils réapparaissent, cinquante ans après, le miracle sent le trafic à plein nez...Georges Lernaf, détective privé de son état, se trouve mêlé à cette affaire dont il doit, avec l'aide du commandant de police Emile Dujardin, reconstituer l'écheveau d'intrigues. Les fils le mèneront jusqu'aux services spéciaux de différents pays, en passant par la passion de la peinture et de la justice... Le but ? Retrouver la collection Schloss.
Les deux compères, dont les dialogues ne manquent pas de piquant, vont s'y employer tout en évitant de laisser trop de cadavres sur leur chemin. Et ce n'est pas une mince affaire car, c'est bien connu, le monde de l'art est im-pi-toya-ble. Du suspense, de l'humour, une écriture alerte et accrocheuse pour ce polar moderne et imprégné des grands classiques du genre. Le plaisir que prend l'auteur à nous entraîner au coeur de l'action, argot et bonne franquette inclus, est tout à fait contagieux.
Flingue bien calé sous l'aisselle, dévorez cette enquête entre coups de feux et coups de pinceaux.
Mémoria de Francois Xavier Cerniac
Observée. Traquée. Isolée… Depuis son réveil à l’hôpital, Claire a basculé dans un véritable cauchemar. Elle se rappelle juste avoir aperçu une silhouette menaçante dans son appartement avant de s'écrouler.
Aujourd’hui, en découvrant les bandages autour de ses poignets tailladés, la jeune femme soupçonne que la mort de son père, neurochirurgien, a été maquillée en suicide. Claire est-elle poursuivie par le même tueur ? Que cherche-t-il ? Et comment se défendre contre un ennemi parfaitement invisible ?

Au fil des jours, les morts s’accumulent et des enfants sont atteints par un mal étrange. Claire n’a pas d’autre choix que de se plonger dans un douloureux passé. Et au bout du chemin, se trouve la vérité. Terrifiante.
Le rosaire de la douleur de Michel Embareck
Victor Boudreaux, le retour. Toujours flanqué de Jeanne, son assistante encyclopédie du film noir mais aussi de Joliette, lointaine nièce louisianaise, le privé aux mensurations gargantuesques débarque à Bénipurhain où un de ses amis d'enfance est accusé du meurtre de sa compagne. Un meurtre accompagné de quelques sévices sur le cadavre. Trop simple pour être vrai. Car dans cette ville située au bord du Liger et qui se veut une sorte de Silicon Valley de province, les meurtres s'enchaînent pendant que le maire et le président du conseil général se tirent la bourre autour d'un paquet d'actions. La technologie ça peut rapporter gros et le copain d'enfance ne l'ignorait pas. Sauf qu'en prison il se fait buter à son tour et que Victor déblaye la procédure pénale à sa façon. Les gendarmes en prennent pour leur grade, les loges maçonniques aussi, jusqu'à faire de l'hopital un champ de tir. Aveux, arrestations, c'est fini ou presque. Car voilà que ça recommence. Et si l'on était venu chercher Boudreaux pour tout autre chose qu'un crime passionnel à élucider ?

Le Rosaire c'est encore et toujours la province vue d'en dessous et mise au pas par un privé sans plus de foi ni de loi que les très honorables bourgeois qui ont bâti leur fortune sur un joli délit d'initié. 

 ET VOUS ?

7 commentaires:

  1. Enfant 44 est une histoire qui me fait très envie : mais je veux d'abord lire le roman avant de regarder le DVD !
    Beau dimanche et bonnes lectures,
    Cajou

    RépondreSupprimer
  2. Bon visionnage, bonne écoute, bonnes lectures! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas tes acquisitions mais bonnes découvertes et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  4. Je te connais pas tes lectures mais je te souhaite de faire de bonnes découvertes :) Bonne semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Imagine le reste est super, j'avais bien aimé cette lecture pendant les vacances.
    Tu as rencontré Angélique Barbérat du coup? Je l'avais trouvé adorable.

    RépondreSupprimer