mercredi 16 mars 2016

[ciné - documentaire] JODOROWSKY'S DUNE

 Ce film décrit la tentative du réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky d'adapter le roman de science fiction Dune de Frank Herbert au milieu des années 1970.

Le film fait partie de la sélection officielle de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2013.

L'histoire

En 1975, le producteur français Michel Seydoux propose à Alejandro Jodorowsky une adaptation très ambitieuse de "Dune" au cinéma. Ce dernier, déjà réalisateur des films cultes "El Topo" et "La Montagne sacrée", accepte. Il rassemble alors ses "guerriers" artistiques, dont Jean Giraud (Moebius), Dan O'Bannon, Hans-Ruedi Giger et Chris Foss qui vont être de toutes les aventures cinématographiques de science-fiction de la fin du siècle ("Star Wars", "Alien", "Blade Runner", "Total Recall" etc.).Le casting réunit Mick Jagger, Orson Welles, Salvador Dali, David Carradine ou Amanda Lear, mais également son jeune fils Brontis Jodorowsky, Pink Floyd et Magma acceptent de signer la musique du film… L'équipe de production recherche 5 millions de dollars pour finaliser le budget et se heurte à la peur des studios hollywoodiens qui craignent le tempérament de Jodorowsky... 


MON AVIS

Alors là j'aime beaucoup connaitre l'histoire derrière l'histoire et du coup avec ce documentaire,  je suis servie. J'ai appris beaucoup de choses. 

Ce documentaire est un bijou pour les amateurs de SF. 

Et quelle histoire....


Pour ma part, ado, j'ai été nourrie à l'Incal* et à Dune.

> Ok ! je n'ai pas lu le livre "Dune" (mais je me suis toujours dis que je le ferais), je n'ai vu que le film de David Lynch : J'ai aimé cet univers si particulier décliné par la suite en jeux vidéos, et puis cette musique de film magnifique ! 

De la pure science fiction.

> Moebius.. Ah Moebius et L'Incal, j'en ai lu beaucoup de tomes. J'ai décroché car la série s'est beaucoup déclinée (avant l'Incal, après l'Incal...) Ah ! les superbes dessins de Moebius,  et le récit, je me suis toujours dis que ça ressemblait à un film,  et donc après visionnage de ce documentaire, cela s'explique : le scénariste est un réalisateur de films à la base.

Ce documentaire parle d'un grand projet : le film "Dune" qui devait être produit par le réalisateur mexicain Alexandro Jodorowsky... 

Musique : Pink Floyd et le groupe Magma
Acteurs : Dali, Mick Jagger, David Carradine, le fils du realisateur, Orson Welles...  Rien que ça !  Quel projet fou ! 

On y découvre la genèse et les moyens mis en oeuvre jusqu'au refus et à l'abandon du projet...

On y découvre le caractère fantasque du réalisateur, l'enthousiasme de l'équipe et les anecdotes...

Les story boards de Moebius, les dessins de vaisseaux et de paysages de Hans-Ruedi Giger et Chris Foss... ce qui était prévu... Un projet "trop" fantasque et pas du tout dans l'esprit Hollywoodien de l'époque.... 

Oserais-je dire trop trash et osé... Je n'ai pas vu les films du réalisateur mais les extraits que j'en ai vu dont que je peux comprendre les réticences des studios. Surtout pour un si gros budget.  

> Sauf que pas longtemps après le film s'est fait mais... par un autre réalisateur (David Lynch)...
La grande famille fermée du cinéma...  Le fric, la facilité... le copinage... Y a de quoi être dégoutés.

Certes... mais... 

Et si le projet avait abouti à l'époque ? 

Je ne suis pas si confiante (mais ce n'est que mon avis). 
Je ne suis pas certaine que le film aurait été si bien que tous le disent dans ce documentaire... 

> Déjà parce qu'à cette époque les effets spéciaux avaient leurs limites... 
Et face à un story board sans limites... Difficile

> L"équipe constituée de Dali, Mick Jagger et Orson Welles aurait été très difficile à gérer...

> Le budget aurait été largement dépassé vu l'ampleur de la tache...

> Le film aurait eu une durée bien trop longue et le public n'aurait pas suivi...

et surtout

LE PIRE > La série de BD l'Incal n'aurait sans doute pas existé et ça ce n'est tout simplement pas possible ! :)

Pour faire de la science fiction, il faut oser, il faut de la folie et Alexandro Jodorowsky a tout ce qu'il faut ! Mais sans doute pas pour un film de cette ampleur et dans les années 70, c'était un projet trop fou, novateur certes... mais pas réalisable. 

Finalement la bd lui a permit d'avoir un espace de créativité illimité et lorsqu'on lit l'Incal, on comprends tout à fait ce que je veux dire... L'Incal, c'est difficilement adaptable au cinéma. Ou alors en film d'animation (Dune de Alexandro Jodorowsky aussi... peut être un jour).

Je ne sais pas s'il faut avoir des regrets dans le fait que le film n'ai pas été tourné.

Je pense pour ma part que ce qui est regrettable, ce sont les raisons pour lesquelles il n'a pas été produit.  Et surtout la récupération du projet pour le tourner autrement avec une autre équipe (là c'est écoeurant mais c'est arrivé plusieurs fois dans l'histoire du cinéma).

* L’Incal (ou Les Aventures de John Difool) est une série de bande dessinée de science-fiction scénarisée par Alexandro Jodorowsky et dessinée par Moebius. Elle est parue de 1981 à 1989.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire