vendredi 15 avril 2016

[Cinéma] Avant Première de "l'Origine de la violence"

Enfin j'ai pu assister à une avant-première dans mon cinéma Pathé,
depuis son ouverture je n'avais pas pu trouver un créneaux
Donc ce soir j'y étais...  Et quelle avant-première !!!

 
 J'ai déjà assisté à quelques avant-première il y a quelques année en région parisienne (notamment pour les films "L'histoire d'un mec" (en présence de Xavier Demaison), "Lucky Luke" (en présence de Jean Dujardin), "le Che" (en présence de Benicio Del Toro)... "). 

> J'avais oublié combien j'aimais cela : connaitre l'histoire derrière l'histoire, les anecdotes et détails... c'est comme lorsqu'on rencontre les auteurs de romans... C'est humainement enrichissant. Et là... Ce soir..  Allez, je vous raconte...

Date de sortie 25 mai 2016 (1h 50min)
De Élie Chouraqui
Avec Richard Berry, Stanley Weber, César Chouraqui ...
Genre Drame
Nationalités Français, Allemand
L'histoire
Lors d’un voyage en Allemagne, un jeune professeur, Nathan Fabre, découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d’un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie. 
De retour en France, le souvenir de cette photographie ne cesse de l'obséder. Face au silence de son père, il décide alors de se pencher sur l'histoire de sa propre famille. Les secrets qu'il y découvre bouleversent son existence. 

À l'issue de sa quête, Nathan comprendra que le passé, même enfoui au plus profond des mémoires, finit toujours par ressurgir...
En partenarait avec l'association COEXISTER :
A l'occasion de la sortie le 25 Mai Prochain de son nouveau film, Elie Chouraqui sera présent pour présenter sa dernière réalisation . En partenariat avec le Cinema Pathé Quinconces, nous vous informons qu'un court débat entre le public et Elie Chouraqui aura lieu suite à la projection suivie d'un verre de l'amitié.
Voilà j'y étais, des projeteurs étaient installés, on attendait le réalisateur Elie Chouraqui, il nous a dit quelques mots avant le film.

Puis le film a commencé et quel silence ou presque...
Il y a quelques moments de joie malgré le sujet grave... 
Silence durant le générique de fin. Puis des applaudissements !
Tout plein d'applaudissement car le fil est vraiment émouvant !
  
Adapté du roman, roman éponyme de 
Fabrice Humbert :
PRIX LITTERAIRES
 -    Prix Renaudot poche 2010
-     Prix Orange du Livre 2009
-     Prix littéraire des Grandes écoles 2010
-     Prix coup de cœur du comité WIZO de Marseille 2009.

MON AVIS SUR LE FILM :
Je n'ai pas lu le livre, avec regrets, il me semble qu'il y a eu dès sa sortie de super retours de lecture de la part des blogueurs littéraires.. Et quelle histoire, je pense que les mots du romans doivent être... c'est le genre d'histoire où l'on en ressort pas indemnes. >j'ai du mal à vous parler du film, peur de trop en dire et là c'est trop neuf, ça date que depuis quelques heures à peine... Je me tais donc.

Le public a  pu poser quelques questions au réalisateur


> J'ai pris quelques notes.
 -----------------------

Un spectateur a voulu avoir une précision sur la notion de "chute". 
(En rapport avec la phrase de fin... non vous n'en saurez pas plus... Il faudra attendre le film, à moins que ce ne soit déjà dans le livre)
Elie Chouraqui explique alors que c'est en rapport au lâcher prise', on laisse s'installer la violence parce qu'on ne devient plus assez attentif; on relâche l'attention...
 Elie Chouraqui : "Ce film là me ressemble terriblement, c'est un film qui m'est très très proche, sincère et honnête, chaque plan, chaque image, c'est quelque chose qui était en moi".
Il s'exprime sur son fils César qui joue dans le film : "C'était une évidence, il pouvait interpréter le personnage de David..." Il explique que cela a été difficile de tourner avec sa famille car c'est un sujet difficile en effet. Son fils a perdu 12 kg en 2 semaines et demi pour le rôle. C'était difficile de voir son fils en pyjama rayé au milieu de ce camp... 

Elie Chouraqui parle de son métier, qu'être réalisateur pour lui c'est :
  • transmettre des valeurs, 
  • amener à la réflexion.
Il est évoqué les différences entre le livre et le film, Elie Chouraqui s'en explique 
(Il vous faudra voir le film, si vous avez lu le livre et voulez savoir ce qui a été modifié).

Un intervenant explique qu'il ne faut pas céder sur la question, il faut laisser la question ouverte car nous ne pouvons pas résoudre l’énigme de l'origine de la violence.

Elie Chouraqui nous parle de l'importance de la culture et du savoir, car il est difficile de lutter contre la violence, car celle-ci est en nous. Elle est transmise de façon génétique ? ou naît-elle au fur à mesure de ce qu'on vit ? Pas de réponse !  Et c'est une utopie de penser qu'on peut expliquer la violence.

Bien-sur il nous a parlé des attentats, de cette violence inexplicable, que l'on a besoin d'analyser, d'essayer de comprendre d'où vient elle vient, pour qu'elle cesse de se reproduire encore et encore... 

-----------------------
 Citations du roman :

"Depuis toujours, la peur et la violence m’ont hanté. J’ai vécu dans ces ténèbres. j’ai toujours craint qu’on m’entraîne, m’attache, m’écorche, comme un animal nuisible." 

"J'ai voulu savoir ce que les coupables sont devenus parce que la mémoire des hommes a deux visages : celui de l'homme tombé à terre et celui de l'homme qui l'a fait tomber."

"Le silence est plus lourd a porter que la révélation."

-----------------------

Et donc à la fin de ce débat, tout le monde a applaudit et on a été invité à prendre un pot de l'amitié proposé par l'association "coexister"; M. Elie Chouraqui est resté pour des photos et a discuté lors de ce pot de l'amitié - un homme très accessible avec beaucoup de coeur, très chaleureux, non moi je ne suis pas allé le voir, l'écouter m'a été agréable,  Merci beaucoup pour ce film et le temps qu'il nous a donné :


 Association COEXISTER

Merci à Elie Chouraqui
Merci au cinéma Pathé Les Quinconces Le Mans
Merci à l'association Coexister Le Mans.

Je ferais d'autres avant-première... C'est certain !
J'espère que mon article vous a plu, si c'est le cas >  laissez-moi un commentaire.

 -----------------------

"Des gens ordinaires dans certaines circonstances 
                                    peuvent devenir des monstres"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire