jeudi 28 avril 2016

Rentrée Polar, coups de coeur de la librairie Doucet, Le Mans

 Coups de coeur Polar
   de
La librairie DOUCET, Le Mans72)

 Mercredi 27 avril 2016 à 20h

La vitrine... Les livres présentés ce soir.
 

 Dans la place...

L'équipe littéraire de la librairie DOUCET (Linda, Nathalie et Marie Adlélaide) nous ont fait découvrir leurs coups de coeur 2016 et l'on a pu échanger lors d'un moment convivial. 

Du thriller au roman noir, en passant par l'espionnage, le roman historique et le voyage... Une littérature de plus en plus en vogue...

               On vous raconte (je sais que vous avez hâte) :

Ci-dessous, en vrac > mes notes :)

ROMANS  POLICIERS  2016


"Rural noir" de Benoit Minville - Editions Gallimard
> Un roman policier terroir, il se déroule dans la campagne, La Niève, env 200 habitant, isolement, trafic de drogue, un flic parmi une bande copains. De la vengeance, de la violence... Une écriture efficace et ciselée.

"Aurora" de Vincent Peillon, Editions Stock
> L'auteur est un homme politique et il écrit du polar. C'est un thriller géo-politique sur fond de guerre énergétique. Une bonne surprise, c'est très bien documenté. 

"Bull montain" de Brian Panowich, Editions Actes Sud
> Western, une famille de gangsters, de père en fils. C'est violent, et l'un d'entre eux devient shérif et il passe un marché avec le FBI, il doit faire des choix.

"Condor" de Caryl Ferey, Editions Gallimard
> Amérique du sud, Chili, Pinochet... Lutte, service d'ordre, grand banditisme, drogue.. C'est dépaysant. Une belle qualité d'écriture, de la profondeur dans les personnages.

"Zack" de Mons Kallentoft et Markus Lutteman, Editions Gallimard
> Un écriture à 4 mains. Cela se déroule en Suède. C'est âpre, violent. Jack 17 ans affronte ses démons liés à son enfance (cité, drogue...). Une face sombre et claire ; il est drogué et alcoolique mais c'est le meilleur flic de sa patrouille. Réseaux mafieux. C'est le 1er roman des 12 romans prévus (12 travaux).

"L'homme postume" de Jake Hinkson - Editions Gallmeister
> C'est comme un film des années 30 en noir et blanc. C'est bourré d'humour. Le personnage principal fait une tentative de suicide et s'en sort, il va tomber amoureux de l'infirmière, il va faire de mauvaises rencontres. C'est noir, sombre et merveilleux.

"L'envers de l'espoir" de Mechtild Borrmann, Editions Le Masque
> C'est le 3e roman de l'auteur traduit en français (roman précédent : "Le violonniste"). C'est un roman noir, cela se passe en 2010, il y a 2 récits : Tchernobyl, où une mère enquête sur sa fille qui vit en Allemagne et dont elle n'a plus de nouvelles. Le deuxième récit se passe en Ukraine, un homme recueille une jeune fille qui a eu un accident de voiture, il va partir a la recherche de son amie qui est restée sur le lieu de l'accident... Réseaux mafieux et prostitutions, mensonges de l'Etat. Une belle écriture et un récit très intéressant sur les mensonges / les espoirs déçus.

"Plateau" de Franck Bouysse, Editions La manufacture des livres
> après "Grossir le ciel" (je l'ai dans ma pal), roman Policier, cela se passe dans la campagne, dans un village, une caravane en face d'une maison familiale abandonnée car trop de souvenirs... Une tante atteinte d'Alzheimer et dont les souvenirs reviennent par brides... Une femme arrive alors et elle va tout  bousculer... Des secrets, les différents personnages liés, l'histoire finale est inattendue.

"Meurtres rituels à Imbaba" de Parker Nilal, Editions Seuil
>C'est le 2ème opus de la série mais c'est une enquête indépendante. Un personnage corsé, mélancolique face à une menace anonyme. Un meurtre. puis différents meurtres d'enfants dans un quartier déshérité. Des rituels. Une plongée en Egypte, au Caire, une bonne documentation politique qui peut faire peur.

"Obia" de Colin Niel, Editions Le Rouergue
> Une enquête policière sur fond de trafic de drogue, c'est plus complexe que cela en a l'air. Ambiance dépaysante et extraordinaire : l'humidité, on s'y croirait, un voyage garanti au cœur de la Guyane.

"La fille du taxidermiste" de Kate Mosse, Editions JC Lattès
> Un atmosphère particulière : les marais salants, la tempête, c'est sombre, noir... Un accident a fait fermer le musée, la fille du taxidermiste doit résoudre cette énigme, que s'est-il passé  ? Un meurtre survient durant 'la nuit des fantômes', une enquête est alors faite par un jeune homme qui est lié à son père par un secret. Des surprises, de la vengeance...

"Serre-moi fort" de Claire Favan, Editions Robert Laffont
> Une surprise ! On se fait avoir d'un bout à l'autre dans ce roman... Il y a des revirements. Un pédophile envoi un origami pour chacune de ses victimes. Il y a la découverte d'un charnier et une enquête qui démarre... Les meurtres recommencent...

"Si tous les dieux nous abandonnent" de Patrick Delperdange, Editions Gallimard
> Le destin de 3 personnages cabossés. Chaque chapitre est raconté par l'un d'entre eux.  la banalité de l'horreur, une plume vibrante et très forte.

"Les petites filles" de Julie Ewa, Editions Albin Michel
> C'est un 1er roman. Cela se passe en Chine dans un village reculé. 1991, disparition d'une fille dans un pays de l'enfant unique. Elle est non déclarée à sa naissance, la maman enquête. 2013, une française arrive dans ce village, il y a plusieurs disparitions de petites filles. Ambiance étranges, secrets, réseaux mafieux...

"L'accident" de Chris Pavone, Editions Fleuve Noir
> Un agent littéraire qui tombe sur "LE manuscrit". Et les ennuis commencent... Toutes les personnes qui ont lu ce document sont tuées. Elle se cache et va vite regretter d'avoir voulu la célébrité. C'est mené tambour battant.

"Berlin 49" de Joseph Kanon, Editions Seuil
> Roman d'espionnage. Parce qu'il est juif, il quitte son pays dans les années 30 pour rejoindre les US et devient un écrivain très apprécié. C'est la guerre froide, citoyen allemand en 1949, on lui demande de dénoncer ses anciens amis communistes. Il ne le veut pas mais a-t-il le choix  surtout lorsqu'on menace sa famille... il passe alors un marché.. Un texte puissant et intelligent. Un grand roman d'espionnage.

"Promenez-vous das les bois" de Rith Ware, Editions Fleuve noir
> C'est un enterrement de JF organisé par une meilleure amie pas vue depuis 10 ans... Cela se passe dans une maison tout en verre, et c'est pourtant très sombre, sous tension, à l'affut. Et il y a un meurtre??? Mais que s'est-il passé ? Ce roman va vous mettre les nerfs à rude épreuve.

"Schiste noir" de Arnaud Chneiweiss, Editions Cherche Midi
> Cela parle d'un homme qui exploite l'extracion du gaz de shiste, c'est sous forme de mémoires,  raconté par une narratrice. Les magouilles financières... On le tue ! Qui l'a tué ? Il a beaucoup d'ennemis. C'est bien ficelé, sur les milieux politiques et économique. C'est le 2e roman de l'auteur.

"La carrière du mal" de Robert Galbraith, Editions Grasset
Pas l'auteur de Harry Potter, sous un pseudonyme. C'est le 3e roman et sûrement le plus réussi des 3, 7 romans sont prévus. Un détective, une enquête sur de la pédophilie, la violence, il y a une dimension psychologique et morale très importante. "La carrière du mal" = titre d'une chanson de heavy metal et le récit s'y rapporte souvent.

"Le huitième livre de Vesale" de Jordi Llobregat, Editions Cherche Midi
> Policier - 1er roman, Cela se passe à Barcelone lors de l'exposition universelle, le contraste entre pauvres / riches, construction, électricité...  Et le 8e livre permet la vie éternelle. On va de surprise en surprise. c'est très descriptif, on découvre la ville.

"Froid comme la mort" d'Antonio Manzini,Editions Denoel
> 2e roman de l'auteur, cela se passe à Aoste en Italie. C'est un roman policier classique. Un suicide qui n'en est pas un. Un inspecteur caustique qui mène l'enquête avec un humour décapant. Un héro récurent plutôt très attachant.

"Rouge écarlate" de Jacques Bablon, Editions Jigal
> Non, ce n'est pas la couleur du sang mais celle des fraises. Une cueilleuse de fraises qui échappe à un homme... Qui échappe au pire... 4 personnages racontent leur histoire, c'est surprenant, sombre et efficace ! C'est happant, on n'en sort pas indemne.

"Intimité du tueur" de Pierre Willi, Editions Fleur Sauvage
> Un tueur qui veut qu'on écrive ses mémoires, il kidnappe une secrétaire et... Un inspecteur mène l'enquête...

"Le crime, histoire d'amour" de Arni Thorarinsson, Editions Métaillé
> Un texte qui passe ou casse ! Un roman d'ambiance sur un jour, celui des 18 ans d'une jeune fille à qui l'on doit raconter la vérité sur la séparation de ses parents. Via une lettre de sa mère... Il s'est passé quelque chose de monstrueux et cela va être un vrai choc.

"Jonathan Weakshield" d'Antoine Sénanque, Editions Grasset
> Une langue riche et foisonnante. C'est plus de la littérature que du policier. Cela parle d'un leader de gang londonien du 19e siècle, à l'époque de Jack l'éventreur.  Un journaliste enquête, cet homme n'est pas mort... Une description sans nom du Londres du 19e siecle.
Il y a les bruits, les odeurs, c'est noir et sanglant.

"The whites" de Richard Price, Editions Presses de la cité
> Un policier usé, fatigué, ex-meilleur flic...  (The white = homme coupable mais que l'on n'arrive pas à arrêté car l'on na pas assez de preuves pour le faire). Et ces whites tombent tous, mais qui mène cette vengeance ?

"Sécurité renforcée" de Sean Doolittle, Editions Rivages
> Tout se passe bien dans ce quartier sécurisé... Et il y a l'agression... Un ancien policier va aider le couple, il y a une patrouille aussi... Mais peuvent-ils se fier à eux. Une descente aux enfers dans une résidence surveillée. Il se lit vite et on est incapable de le lâcher.

"La nuit derrière moi" de Giampaolo Simi, Editions Sonatine
> Cela se passe en Italie, c'est l'histoire d'une folie meurtrière. Une vie idéale et stable en apparence, que l'on envie. Et puis, de gros soucis et la vie va devenir un enfer jusqu'à l'irréparable. C'est mené en 2 temps avant et après la tragédie.

"Dedans ce sont des loups" de Stéphane Jolibert, Editions Le Masque
> "L'homme est un loup pour l'homme"... la violence et une part d'humanité tout de même dans ce 1er romand 'ambiance. En demi-teinte, de l'humour noir, c'est équilibré. Il y a de la neige, des morts, des criminels, 12 prostituées, un bar bordel "Le terminus". Le propriétaire ? et un protecteur qui jette l'éponge dauf que son remplaçant, il le connaît... souvenirs, vengeance, colère. Une confrontation qui va aller très loin...

"Au plus près" de Joy Castro, Editions Gallimard
> A la Nouvelle Orléans, une enquête, une jeune cubaine aux US, un viol. Une journaliste enquête. Il faut résoudre une sombre histoire, un meurtre. Un livre qui vous tient de bout en bout.

"Il reste la poussière" de Sandrine Colette, Editions Denoel
> En Patagonie, les plaines immenses, le père disparaît et laisse sa femme avec ses nombreux enfants. Un élevage de moutons, des enfants esclaves, de la violence, de la brutalité... Fureur, poussière... Des dettes de jeu font qu'elle veut l'un de ses enfants... Et... La folie meurtrière s'empare de toute la famille... Roman impressionnant.



 Avec la présence exclusive de Sandra Martineau, auteur sarthoise 
qui est venue nous présenter son nouveau polar :
"Le paquebot débarquera-t-il autant de passagers qu’il en a embarqué ? un footballeur un brin parano, une infirmière très accorte, une épouse toute meurtrie, un détective plutôt curieux, un équipage trop attentionné... La croisière s'annonce mouvementée. Embarquement immédiat pour un roman à suspense mais pas que..."  

C'est un voyage de la dernière chance pour ce père de famille qui essaye de sauver son couple et sa famille... C'est un huit clos plein de surprises et de bouleversements...

L'auteur nous dit que la croisière en question, elle l'a faite avec sa famille, le côté rassurant du "on ne craint rien" sur un paquebot l'a inspiré, alors qu'il peut se passer pleins des choses... ses enfants n'était pas forcément plus en sécurité... Il a fallut 1 an et demi d'écriture pour un roman plus mature que les précédents. L'observation de sa famille a ainsi nourrit l'intrigue, ce qui de ce fait était plus simple à écrire.
 Une jolie soirée avec des passionnés,
je me suis limitée sinon je partais avec trop de livres !

Je n'en ai pris qu'un seul :


Les choses ont vraiment mal tourné quand Elliott s’est suicidé. Ou plutôt quand il a raté son suicide. Car après être resté mort pendant trois minutes, le voici ramené à la vie. Et il y a cette jeune infirmière un peu étrange qui prend soin de lui. Il n’a toujours rien à perdre alors pourquoi ne pas faire un bout de chemin avec elle. Mais une fille comme ça ne voyage jamais seule, alors Elliott devra composer avec des jumeaux débiles. Et Stan the Man.

... mais beaucoup de la liste vont rejoindre ma "whish list" de lecture. 


Merci à la Librairie DOUCET pour leur chaleureux accueil et toute cette passion qu'ils nous transmettent. 

Merci à Sandra Martineau pour sa présence toujours agréable.

2 commentaires: