vendredi 6 mai 2016

Les saisons du mensonge de Karine Lebert

 
Karine Lebert et Sybelline



Titre :   Les saisons du mensonge
Auteur : Karine Lebert 
Nombre de pages : 343
Éditeur : Éditions Presses de la Cité - Collection Terres de France
Date de parution : 7 avril 2016
Genre : Contemporain, romance
Dans ma bibliothèque : oui 
Date de lecture : avril-mai 2016
Note de Sybelline : 08/10

Merci aux Presses de la Cité et à l'auteur Karine Lebert.

L'histoire  

Candice revient à Lyons-la-Forêt, son village natal de Normandie, bien décidée à changer de vie. Elle s'installe dans la maison de ses parents et devient guide pour l'office du tourisme local. Elle retrouve avec plaisir ses anciennes amies, tout comme son amant d'autrefois, David. Mais son passé d'archéologue la rattrape lorsqu'elle apprend l'existence de sépultures de nourrissons, mystérieusement enterrés loin du cimetière de la ville. En enquêtant pour découvrir le fin mot de l'histoire, Candice va lever le voile sur un pan douloureux de son passé..


L'avis de Sybelline

Et c'est encore un très joli roman que nous offre Karine Lebert. 

C'est une romance pas si simple qu'elle n'y parait, comme c'est le cas dans chaque roman de l'auteur.

On est donc plongé dans ce joli décor normand - lumineux comme la couverture qui donne bien le ton du roman - j'ai beaucoup aimé, cela donne envie de se rendre sur les lieux : une maison familiale dans un joli village historique normand.

On suit le retour au sources d'une jeune femme qui cache un terrible secret... Quel est-il ? Tout le long, peu à peu, on va découvrir ce qui lui est arrivé. 

C'est un récit sans cesse entre passé et présent. Le passé est en filigrane, récit mit en italique, cela nous permet de bien mesurer l'influence de celui-ci sur la jeune femme.

"Comprendre et faire la paix avec le passé aide à vivre le présent

Candice se retrouve face à ses erreurs passées, face à ses mensonges, à ses fuites... Son passé douloureux, elle le cache, elle est donc sans cesse confrontée à celui-ci. C'est un péril certes, mais aussi un danger nécessaire. 

En retrouvant les lieux de son enfance, ses amies et son premier amour perdu, Candice va devoir affronter ce qu'elle a fuit, et plus encore... Où est sa place ? En perte d'identité, torturée par les mensonges qu'elle se fait à elle même et aux autres - pensant se préserver et préserver les autres - 
Toujours sur le fil... 
 
Candice va-t-elle à nouveau se perdre ? 
Va-t-elle pouvoir se retrouver ? 
Que lui est-il arrivé de si grave ?
Va-t-elle pouvoir enfin poser ses lourdes valises  pour enfin avancer ?
Peut-on réparer ce qui a été défait ? 
Peut-on vivre avec un passé douloureux ? 
Peut-elle renouer avec son 1er amour ? 
Candice va se retrouver face au jugement des autres 
et surtout face à son propre jugement (ce qui est surement le pire).

Un héroïne toute de sensibilité, écorchée et pleine de failles. 
Une femme forte qui cache de terribles choses... 
Candice est émouvante dans sa quête de stabilité et de reconnaissance. 
Vous ne pourrez que l'aimer malgré que... tout le long du roman vous ne pourrez cesser de vous questionner et de lui en vouloir d'être aussi secrète.. Il faudra attendre la toute fin pour comprendre Candice...
La fin m'a fait pleurer. mais chuuuuut....

Encore une bien jolie lecture. N'hésitez plus à lire les romans de Karine Lebert, on est à chaque fois surpris, épris des personnages et des lieux. C'est si joliment construit. Une jolie plongée en Normandie.

Partage sur les sites suivants : Livraddict, Babélio

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire