jeudi 30 juin 2016

Récap du mois de juin 2016


Ce mois de juin 2016 est marqué par St Maur en poche...   par de jolis moments et d'agréables rencontres. Mon rythme de lecture, ce n'est pas encore ça, peu à peu je relis...


Mes lectures du mois de juin 2016
-----------------------------------------
J'ai lu ce mois ci :  2 livres
  En lecture
+ bd en 2 tomes :
 
HÉLÉNA, Tome 1 et 2 de Jim

COUP DE COEUR :
Romain-Ruguier Jean-Paul : L'or blanc des carrières

On en a parlé sur le blog 
-----------------------------------------
 +
 ST MAUR EN POCHE

Dédicaces et rencontres d'auteurs
Rencontres de lecteurs blogueurs
Auteur : Leonor de Recondo
C'était comment ?
+ 
TAG Fête de la musique
et 
URGENT

>>>>La librairie HUMEURS NOIRES en danger 
APPEL A CONTRIBUTiON >  ICI
--------------------------------

Challenges en cours
-----------------------------------------
Organisé par Du Temps Pour Lire 
Rejoignez-nous !  
 0 lectures ce mois ci
>> En savoir + et s'inscrire 
--------------- 
Le groupe Tic Tac Books organise

0 lecture ce mois ci
+ d'infos 
> La page Évènement Facebook
1 - Norek Olivier : Code 93
2 - Poids léger d'Olivier Adam 
3 - Le club des incorrigibles optilmistes
4 - Les corps inutiles
---------------
Le groupe Tic Tac Books organise
Challenge 2016 
0 lectures ce mois ci
+ d'infos 
> Événement Facebook


Mes acquisitions
-----------------------------------------
Achats librairie Doucet

Achats d'occasion
 
Ehange de livres, Epicerie du Pré, Le Mans
 
Récolte du salon St Maur en poche
 
 J'ai reçu :

 En savoir + 
+
Réception 3ème box cinéma :


Cinéma
 --------------
 Retour chez ma mère
Money monster
Alice, de l'autre côté du miroir
 The Neon Demon
Dans les forêts de Siberie > MON AVIS
Bienvenue à Marly Gomont
Le monde Dory
L'outsider
  
Pour voir mes avis
> ma page Facebook cinéma :


MERCI A TOUS !


L'or blanc des carrières de Jean-Paul Romain-ringuier



En lecture
Titre : L'or blanc des carrières
Auteur : Jean-Paul Romain-ringuier
Nombre de pages : 316
Editeur :  City Editions
Date de parution : avril 2016
Genre : historique, terroir
Dans ma bibliothèque : oui 
Date de lecture : Juin 2016 
Note de Sybelline : 08/10

Service presse de City Editions
Collection Terre d'histoires  
 
L'histoire
1865. L’univers du kaolin n’a aucun secret pour le jeune Henri. Il passe ses vacances scolaires au milieu des carrières et des ouvriers, et Albine aux yeux envoûtants ne le laisse pas indifférent. Elevé par Maria, la servante du patron, il rêve de travailler sur le site. Mais un jour, le propriétaire de ces carrières est assassiné, et c’est son gendre qui le remplace. Un homme faible, dominé par ses pulsions, manipulé par son épouse. Obligé de fuir, Henri s’installe à Paris. Mais en secret, il rêve toujours de l’or blanc des carrières… Les événements inquiétants qui se succèdent au pays de la porcelaine, lui donneront-ils l’occasion de renouer avec son passé ? Qu’est devenue Albine, son amour de jeunesse ? Et quel est le secret jalousement gardé par Maria ?

 
L'avis de Sybelline

J'ai vraiment beaucoup aimé l'écriture de ce roman "terroir": cette façon de décrire la dure condition des ouvriers, les enjeux du kaolin, toute la passion aussi... les complots et manigances...Où il est question de lignée, d'héritage, d'affaires familiales, de tromperies, de manigances et de meurtres - Tout est permis ! Il est aussi question d'entraide, d’ascension sociale, d'amitiés et d'amour...
Un peu à la façon de Zola, c'est une véritable saga familiale riche et complexe. On traverse les évènements historiques : l'inauguration de la tour Eiffel, l'apparition du cinématographe, Pasteur, l'affaire Dreyffus...
Le roman se déroule sur plusieurs années : on suit la vie parisienne d'Henri et on suit également en parallèle la décadence et la dureté de la vie à Puy dans les carrières, la vie rude de la campagne.
Et les secrets ??? Vous les saurez, seulement à la toute fin du roman... chuuuuut !!!

Un très joli roman. Un roman assez optimiste et riche en valeurs humaines. Coup de coeur

  
 Partage sur les sites suivants :  Babélio,

mardi 28 juin 2016

[BD] HELENA, Tome 1 et 2

 Tome 1 & tome 2 de Jim
Dans la même collection que : Un petit livre oublié sur un banc T1 et T2


L'histoire?

Du plus loin que je me souvienne, Simon a toujours eu peur des jolies filles. Le jour de son mariage, Simon aperçoit Héléna sur la grande place de la mairie de Nice. Héléna, la beauté de sa classe quand il était enfant, son grand amour. celle qu'il aime depuis toujours et qui ne s'est jamais intéressée à lui. Entre eux, c'est juste un échange furtif, rien de plus. Mais un échange suffisant pour que Simon refuse de dire le petit «oui» durant la cérémonie de son propre mariage. Il aime Héléna, plus que tout. Et comme cet amour est unilatéral, lui vient une idée bien curieuse... Il lui propose de lui offrir 1000 euros, en échange de trois heures de sa présence tous les jeudis après-midi...

"Il y a des êtres qu'on pourrait aimer tellement fort, si seulement ils se laissaient faire".  

  MON AVIS

Superbement illustré.

Simon aime Héléna depuis toujours... Héléna ne l'aime pas, elle ne sait même pas qu'il existe. Simon a décidé qu'il en serait autrement, il faut qu'il en soit autrement... 

L'amour dans un sens unique, non partagé, c'est douloureux... 

Simon est un rêveur et son rêve : c'est Héléna !

Il décide de payer sa présence et...  
La suite ?  chuuuut

Lecture sympathique, qui m'a moins emballée que "le petit livre oublié sur le banc", il m'a manqué quelque chose... Peut être parce que ce genre d'amour fou résonne moins en moi... 

Simon aime t-il vraiment Hélèna ou l'image qu'il se fait d'elle ? 
N'a-t- il pas plutôt un problème de dépendance affective...  
C'est presque certain !


lundi 27 juin 2016

[URGENT] La librairie Humeurs Noires en danger !



Il y a un mois, on tirait la sonnette d'alarme et on vous demandait de l'aide
pour SAUVER LA LIBRAIRIE HUMEUR NOIRE, fondée par Olivier Vanderbecq.

 


A consulter de suite (si ce n'est pas encore fait) !!!


 


Aujourd'hui, on y est PRESQUE... 

ON A BESOIN DE VOUS !!!!

 Il reste 7 jours !!!! ...............  URGENT !

Chaque contribution compte ! 
C’est ici et maintenant, à nous de jouer :
Pour aider, ça se passe par ici : https://fr.ulule.com/soyez-humeurs-noires
5 euros chacun suffirait
à sauver la librairie !!!


Agissons VITE !!!!!!

samedi 25 juin 2016

[Maisons d'Edition et auteurs] J'ai reçu !


RÉCEPTION(S)
Services presse (SP) et auteurs

Régulièrement, je vous présenterai les livres que je reçois via les maisons d’Édition et via les auteurs.
Un article pour les mettre en avant en vous présentant l'histoire et l'auteur de chaque roman.
> Merci aux auteurs et maisons d’Édition pour leur confiance et la richesse des échanges.

-----------------------
J'ai reçu...

Le premier roman de Carine Petit que j'ai déjà lu en numérique. On est beaucoup de lecteurs à l'aimer et on a soutenu l'auteur dans son projet d'être mieux diffusé car on voulait que son roman soit plus largementlu. MON AVIS SUR CE ROMAN (ma chronique)

Disponible en librairie, s'il n'y est pas, vous pouvez le commander
Et également à la Fnac et sur Amazon

En version papier et numérique


Genre : fiction dramatique contemporaine
Éditions : Editions Persées
Pages :  238 pages 


L'histoire
Xavier vit avec Luce une relation belle sous tout rapport. Il est loin de penser qu'elle a tout fait pour cacher certaines choses qui auraient pu entacher leur relation. Lorsqu'elle tombera dans le coma, après un accident de voiture, il découvrira une femme qui ne correspond pas à ce qu'il a connu d'elle jusque-là. Et l'angoisse prendra part de sa vie, au fur et à mesure que les faits se présenteront à lui...

Ce roman est dédié à toutes ces femmes qui ont vécu ne serait-ce qu'un minuscule moment de cet écrit.

L'auteur

Née en 1978 à Saint-Étienne, Carine Petit écrit depuis 2004. En attendant de se lancer dans une nouvelle fiction, elle écrit des nouvelles et participe à quelques appels à textes. Après Culpabilité, nouvelle publiée dans le recueil « À l’encre d’une étincelle », elle nous propose avec Ces douleurs que l’on cache son premier roman, fiction dramatique contemporaine.

mardi 21 juin 2016

Les plus belles lettres d'amour d'Alain Fournier




Titre : Les plus belles lettres d'amour d'Alain Fournier
Auteur : Choisies par Jean-Pierre Guéno
Nombre de pages : 163
Editeur : Éditions Le Passeur
Date de parution : juin 2016
Genre : Littérature classique, contemporaine
Dans ma bibliothèque : oui 
Date de lecture : juin 2016 
Note de Sybelline : 07/10

Roman reçu lors de l'opération Masse critique + d'infos
  

Merci au site "Babélio" et "Le Passeur Editeur", dans le cadre de l'opération Masse critique, j'ai reçu un recueil de lettres d'amour de l'auteur Alain fournier et un passage inédit de son roman "Le Grand Meaulnes"... Unique roman d'Alain Fournier et quel roman, je l'ai lu d'une traite pour ma part, c'était une lecture imposée par le collège et... Je l'ai lu alitée car malade... et lu en entier en une journée. Je suis donc émue de recevoir ce livre, Alain Fournier m'avait tant émue. 

Le Grand Meaulnes est classé à la 9e place des 100 meilleurs livres du XXe siècle. 

 LE GRAND MEAULNES

Le roman retrace l’histoire d’Augustin Meaulnes, racontée par son ancien camarade de classe, François Seurel, devenu son ami. François Seurel et Augustin Meaulnes sont tous deux écoliers dans un petit village de Sologne près de Vierzon. Lors d’une escapade, Augustin Meaulnes arrive par hasard dans un domaine mystérieux où se déroule une fête étrange et poétique, pleine d'enfants. Le château est bruissant de jeux, de danses et de mascarades. Meaulnes apprend que cette fête est donnée à l’occasion des noces de Frantz de Galais. Parmi les festivités, des promenades en barque sur un lac sont offertes aux convives ; Meaulnes y rencontre une jeune fille, Yvonne, dont il tombe instantanément amoureux. Il ne fait cependant que la croiser et n'a plus l’occasion de la revoir. La fiancée tant attendue s'est enfuie, le mariage n'a finalement pas lieu et la fête prend tristement fin. Revenu à sa vie d’écolier, Meaulnes n’a plus qu’une idée en tête : retrouver le domaine mystérieux et la jeune femme qu'il aime...

Cela parle de...
Alain-Fournier n’a que 27 ans lorsqu’il est fauché par la Grande Guerre. Trois femmes se sont succédé dans sa courte existence : Yvonne, Jeanne et Pauline.Jamais les plus beaux mots d’amour qu’il leur a adressés n’avaient été publiés dans un même recueil. C’est aujourd’hui chose faite grâce à Jean-Pierre Guéno qui a réuni lettres, poèmes, extraits de journaux ou de l’agenda secret d’Alain-Fournier — totalement inconnus du grand public. Toutes les nuances de la passion amoureuse résonnent dans ces textes qui disent les élans, les blessures, les déchirures, les lumières et les ombres de l’âme d’un homme dont la petite musique continue d’éclairer nos vies aujourd’hui.
Un chapitre entier du Grand Meaulnes, supprimé par Alain-Fournier de la version finale du célèbre roman, achève de dessiner les contours de la vie sentimentale du légendaire écrivain.
L'avis de Sybelline
J'ai aimé découvrir l'histoire derrière l'histoire, et ainsi connaître la genèse du roman 'Le grand Meaulnes', cela m'a beaucoup intéressée. 

D'autant qu'Alain Fournier s'est directement inspiré des femmes qu'il a aimé pour écrire son unique roman. Quel romantique ! C'est un homme qui a un haut idéal de l'amour... 

Quelle sensibilité, même si c'est souvent répétitif car Alain Fournier tourne en boucle, ressassant ses regrets et ses espoirs. Certes, ce sont des correspondances, cela explique ce côté là. 

Alain Fournier est un contemplatif, un idéaliste, un passionné, tout comme son personnage de roman.

Les premières lettres sont celles d'un jeune homme s'éveillant à l'amour, il est pur et naïf lorsqu'il tombe amoureux d'Yvonne, un amour mort-né. 

Puis il découvre l'amour avec Jeanne, il découvre l'amour charnel et les tourments de la passion. 

Enfin, il tombe éperdument amoureux de Pauline, les dernières lettres sont émouvantes.

Bémol : Pour apprécier le passage inédit du Grand Meaulnes, il me faudrait relire le Roman, chose que je ferais car ce recueil de lettres m'en a donné l'envie. 

Un joli recueil de lettres et une plongée au coeur de l'inspiration et de la création d'un roman, et pas n'importe lequel des romans, un magnifique roman. 

J'ai retrouvée l'ambiance du roman, ce roman qui m'a beaucoup marqué. Ce roman qui m'a envoûtée par ces sentiments si purs, il y a de la noblesse dans l'écriture d'Alain Fournier, il y a de la délicatesse, de la beauté.
  
 Partage sur les sites suivants :  Babélio

    [tag] Fête de la musique

     


    Le principe du tag est d’associer chaque lettre du nom du blog à une chanson.
     
    Tag repris par Lily du blog Lilylit. On est le 21 juin et c'est la fête de la musique, je vais donc essayer de suivre les consignes et... j'ai beaucoup de lettres, je ne vais pas pouvoir insérer des vidéos, je mettrais des liens cliquables :) .

    C'est parti.................


    D comme Dirty Diana de Michael Jackson (cliquez sur le lien pour voir la vidéo).  Parcequ'il faut commencer par un artiste, le roi de la pop est incontournable et important dans ma vie, j'ai grandi avec ses chansons. Celle-ci est magnifique !

    U comme... Unchained Melody des Righteous Brothers (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). La B.O. du film GHOST, CULTE !!

    ---

    T comme Tout seul de Didier Sustrac (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). 1993 rhoo le souvenir, j'ai le cd 2 titres, j'aime beaucoup.

    E comme Etre à la hauteur d'Emmanuel Moire (Le Roi Soleil) (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Celle-ci me parle tellement, c'est difficile d'être à la hauteur.. je suis une perfectionniste donc normal que je m'y retrouve.

    M comme Manahatan Skyline de a-ha (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Et non vous n'allez pas y couper, voici l'une de mes chansons préférées du groupe, de part son changement de rythme, son côté rock et aérien.

    P comme Paris - Seychelles de Julien Doré (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Ah Julien, j'adore son style, sa voix suave. Quel talent et quelle générosité.

    S comme Sur la route de Gérald de Palmas (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). De son 1er album orange très primé et cela se comprends. Bien qu'il se renouvelle peu depuis, j'aime beaucoup la voix et le rythme de ses chansons.

    ---

    P comme Pourtant de Vanessa Paradis (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Parce que j'aime beaucoup la petite voix de Vanessa et qu'il me fallait en mettre une, celle-ci parle de son amour pour Johnny Deep et c'est magnifique vraiment. 

    O comme One de U2 (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Grandiose ! pas la peine d'expliquer mon choix.

    U comme Under Pressure du groupe QUEEN et David Bowie (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). deux grands en duo, exceptionnel ! Pour la petite histoire, ils ne sont jamais ensembles sur le clip car leurs agendas ne correspondaient pas donc montage.

    R comme Roxanne de Police (cliquez sur le lien pour voir la vidéo).Ce côté un reaggae, ce son, j'ai eu ma période lycée où j'écoutais en boucle les chansons du groupe Police dans mon balladeur. Excellent, j'adoooooooooooooore !!!

    ---

    L comme L'indécision de Da Silva (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). On me l'a fait découvert et j'ai de suite aimé sa voix et son son. J'ai vu cet artiste en concert à L'olympia - Paris il y a quelques années, j'aime beaucoup ses mots et ses mélodies.

    I comme Il suffira d'un signe de Jean-Jacques Goldman (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Essentiel à ma culture musicale, il a bercée toute ma jeunesse, même si je l'ai moins écouté par la suite.

    R comme Raise Me Up de Corson (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). J'ai découvert cet artiste le 1er avril 2016, il a fait la 1ère partie du concert de A-ha au Zénith - Paris. J'ai son 1er album et il est splendide. Ce titre là est pêchu, l'album est tout en nuances, je vous le conseille.

    E comme En apesanteur de Calogero (cliquez sur le lien pour voir la vidéo). Je l'aimais déjà lorsqu'il chantait avec son groupe CHARTS. Arg sa sublime voix, ses mots et son sourire.


    Voilà...  On arrive à la fin.
    Je me suis bien amusée et cela a été agréable de tous les écouter, 
    j'espère que ce aura été pareil pour vous.

    BONNE FÊTE DE LA MUSIQUE !

    lundi 20 juin 2016

    [St Maur en Poche 2016] Et donc, c'était comment St maur en poche 2016 ,


    C'est le dernier article sur le salon de St Maur... 
    Et oui car le salon de St Maur en poche 2016, c'est fini ! 

    On l'attendais depuis des mois, on le préparait. 

    Et c'était comment alors ?

    La préparation ?

    Il y avait un concours de chapeaux et donc j'ai essayé de créer mon chapeau,
    LA CATA !
     

    Du coup changement de plan :
    donc un chapeau un peu classe pour faire honneur au thème,

    et jusqu'au bout des ongles :

    Et le déjeuner ?

    Superbe bus anglais-restaurant, sauf qu'on n'y a pas déjeuné :


    On y a préféré une brasserie à coté du salon :


     
    Le plus :
     Joli lieu que la place des marronniers,
    Jolie déco, thème sympa.
    Moins étouffant que sous le chapiteau de l'année dernière.
    Plus sereine car c'était la 2eme fois que je venais à ce salon
    Superbe soleil le matin, j'ai apprécié mon chapeau.
    Les rencontres +++++
    L'ambiance +++++
    Les navettes gare/salon : top ! Merci


    Le moins :
    A vouloir faire trop bien, on se disperse, j'ai écumé les allées encore et encore.
    Beaucoup de queue aux caisses.
    > la prochaine fois, je ferais différemment.. C'est certain...
    Rencontres loupées (Marc Lavoine, Victoria Hislop...)

    Je n'ai pas fait énormément de photos, j'ai essayé de profiter du salon... 
    Comme à chaque fois, ce n'est pas si facile... 

    '
    Un coin plage...

    CONCLUSION
    Intense !!!!!!!!!!!!!!! ............. Enrichissant !!!!!!!!!!!!!!!


    CONSULTEZ LES ARTICLES SUIVANTS :
    et
    mes acquisitions :

     
     In my mail box : en savoir +

    A l'année prochaine ?
    Sûrement........

    Ils en parlent aussi :

    [St Maur en Poche 2016] L'auteur Leonor de Recondo nous parle de son roman


    En début d'après midi, Leonor de Recondo était sur la scène des déblogueurs
    pour nous parler de son roman "Amours". 

    J'ai pris quelques notes :

    Le roman a eu le prix RTL LIRE, 
    sortie en poche chez POINTS.

    Leonor de Recondo a évoqué les corsets et contraintes encore actuelles. Le roman parle des corps des femmes, de l'éducation succinte, de la fausse pudeur, de la libération du désir.  Dans notre société où l'image de soi est imposante, les corsets actuels ne sont pas que pour les femmes, pour les hommes aussi. 

    La transmission des secrets de famille, de génération en génération, le dénni, l'auteur trouve cela intéressant du point de vue romanesque. 

    Dans ce roman, la forme sert le fond, cela donne une cohérence, une crédibilité. L'auteur aime donner de l'émotion aux lecteurs, par une re transcription simple pour une 'émotion vive qui va toucher là où il faut, pour être au plus proche.

    L'auteur parle d'arts, l'art est ce qu'il y a de plus merveilleux en l'Homme, il transcende de par l'imagination et lui donne espoir en l'humanité - c'est un partage, c'est magique de part d'où cela vient, l'inspiration...

    Oui, un prochain roman est préu >  Leonor de Recondo ne veut pas en parler. Elle n'en dira rien !

    Son dernier coup de coeur de lecture : Elle hésite et finalement nous cite " Mourir et sauter sur son cheval" de David Bosc, elle nous le conseille vivement

    [St Maur en Poche 2016] Rencontres de lecteurs-blogueurs

    St Maur en Poche, c'est aussi les rencontres entre lecteurs et blogueurs, je vous en parle donc.
    En parcourant les allées du salon, je n'ai cessé de chercher des yeux mes connaissances, j'en ai croisé et j'en ai loupé.

    J'ai croisée Anne-Ju et on a pris quelques photos pour marquer le coup :
     


     Puis Fabienne et Denis, Christian, Régine, Geneviève... Et d'autres... 

    Je me suis abreuvée de vos sourires, de vos mots et de vos rires... Merci

    Déjeuner avec quelques uns d'entre vous : 
    De jolis échanges.

    J'ai reconnu d'autres blogueurs que je n'ose approcher 
    - et qui ne m'approchent pas -
    On ne partage pas "les mêmes rillettes" comme on dit !
    Tant pis, je préfère éviter les personnes qui se prennent trop au sérieux
    Ce n'est pas le monde des bisounours !!! yep ! je sais...

    J'ai papoté avec des lectrices non blogueuses dans la fille d'attente de la caisse 
    et même un peu dans le rer. De jolis échanges littéraires. Merci.

    MERCI A TOUS POUR CES JOLIS MOMENTS DE PARTAGE !

    Je vous parle du déroulement du salon dans un autre article...