jeudi 9 juin 2016

[Lecture à voix haute] Apero Lecture du 08 juin 2016


Date : 08 juin 2016 à 19h
Lieu : Epicerie sur le Zinc
Lectures à voix haute faite par : Christian Brouard
Fréquence : Tous les 2ème mercredi du mois

Prochain apéro lecture : En septembre 2016

J'ai assisté hier soir au premier apéro lecture de Christian Brouard, je n'ai pas pu vous en parler en amont car je n'ai eu l'information que le jour même,  je remercie mon ami Arnaud pour cela.

Qui est Christian Brouard ?

Christian Brouard est un comédien qui fait parti de la compagnie Perenne. Il fait du théâtre, des animations, des ateliers et lectures à voix hautes. Un vrai passionné...


Allez je vous raconte... tout, enfin presque...

C'était une jolie journée chaude et ensoleillée...

Et c'est dans un lieu très convivial et chaleureux que s'est déroulé cet apéro lecture, nous avons été conviés à rejoindre la grande salle au fond de l'épicerie avec un verre à la main. Nous nous sommes installés autour de petites tables face à une jolie scène éclairée de lumières tamisées. 

Christian Brouard s'est présenté et nous a expliqué le concept, l'idée de ce qu'il proposait lors de ces aperos lecture : les 2ème mercredi du mois, il nous propose de lire des extraits de 2 à 3 romans coups de coeur ou romans qu'il a lus récemment.

Après quelques sourires et mots avec l'auditoire, une quinzaine de personnes, il commence donc ses lectures :

1 -  "Péchés capitaux" de Jim Harrison
Dernier roman d'auteur américain qui nous a quitté en mars dernier. Il nous explique l'univers de l'auteur (l'Amérique, les peuplades indiennes...) le personnage pirncipal du roman a beaucoup de points commun avec l'auteur, on y retrouve les différents thèmes de Jim Harrison.
À la suite de son enquête sur le Grand Maître, l'inspecteur Sunderson, désormais à la retraite, n'aspire qu'à se mettre au vert dans un bungalow du Nord Michigan. Aussitôt installé, il découvre que ses voisins, la famille Ames, sèment la terreur dans toute la région.
Long extrait, ambiance très lourde, ce qui nous donne un bon aperçu du style de l'auteur. Cela donne vraiment envie de connaître la suite.. Et ?

2 - "Amours" de Leonor Recondo

En 1908, dans le huis clos d'une maison bourgeoise du Cher, s'épanouit le sentiment amoureux le plus pur- et le plus inattendu. Victoire, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, attend depuis cinq ans un fruit de cette union malheureuse.
Roman sur la condition des femmes, les envies de liberté ! Voici une ambiance plus frivole, plus légère, où il est question de moralité, de l'image, de l'apparence... Notre 'conteur' nous laisse sur une interrogation... Il nous conseille de ne pas lire la 4e de couverture car il en dit beaucoup trop.. Et ? Et ?... On a bien envie de connaître la suite... C'est réussi :)


3 - "Et je danse aussi" de Jean Anne Laure Bondoux et claude Mourlevat
La genèse du roman : les deux auteurs se sont écrits et il en est ressorti une correspondance entre un auteur et une mystérieuse "lectrice", suite à l'envoi d'une enveloppe... sans doute un manuscrit ? On  ne le sait pas car ce paquet n'est pas ouvert, et.. S'ensuit une prise de contact entre un romancier de 60 ans blasé et bourru et une femme de 34 ans... Un roman épistolaire, fait de petits mails courts qui se répondent... 

Les différentes voix prises par Christian Brouard donnent corps aux personnages.  Une lecture idéale pour l'été, assurément ! C'est un roman qui se dévore vite !!!!

---------------------

L'auditoire était calme, attentif et silencieux, on a sourit et rit, il y a eu des applaudissements à la fin.  On a pu échanger avec le comédien. 

Christian Brouard nous a expliqué pourquoi il aimait faire la lecture à voix haute : 
- pour le partage, pour faire ressentir le style de l'auteur, pour les réactions des auditeurs.
Ce qui demande de l 'énergie (on l'a bien vu ce soir là), qu'il ne faut pas lâcher car on doit garder l'attention des auditeurs tout le long. 

Il nous a parlé de l'importance de ne pas trop en faire, que la personne qui lit ne doit pas être le centre de l'attention, c'est ce qui est lu qui doit capter l'attention, c'est écriture, le style de l'auteur.

> Merci pour cet apéro lecture qui donne très envie de découvrir ces 3 romans.
Je n'ai pas l'habitude des lectures à voix hautes, cela a son charme. C'est captivant.

Merci à l'Epicerie du zinc - on m'avait beaucoup parlé de ce lieu, je ne l'ai découvert qu'hier.
Merci à Christian Brouard, très belle élocution et jolie présence. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire