dimanche 17 juillet 2016

Dans les livres, ce n'est pas la vraie vie ...


LA VRAIE VIE ?
Je prends 'ma plume' pour ce petit billet d'humeur qui fait suite à un ressenti. 

Vous êtes lecteur, et on vous dit :
- Tu sais que tu n'es pas dans la vraie vie ? 
- Il faudrait que tu affrontes la réalité, les livres ce n'est pas la vrai vie !


Si on s'attache à la définition :

L'expression « vraie vie » (en anglais, « real life ») sert à distinguer les événements courants, les personnes physiques et les activités terrestres des mondes ou personnages fictifs. Elle peut servir aussi à distinguer les gestes posés dans la vie physique des gestes posés dans InternetDe façon péjorative, l'expression sert à qualifier certains styles de vie ou activités jugés plus importants, utiles ou « authentiques ».

A cela des ami(e)s lecteurs et auteurs ont essayé de répondre :
Les livres > "Ils ne sont que le reflet de nos vies...parfois visionnaires parfois réactionnaires mais toujours basés sur la vraie vie. Pour moi les livres permettent de se construire" (Olivier Le Corbac)
"En exergue de mon blog, il y a cette citation de Susie Morgenstern : Je lis parce que lire me met à distance de moi-même et du monde. Je lis parce que lire me ramène à moi-même et au monde." (Argali Lit)

Pourquoi ai-je l'impression d'être jugée sur le fait que j'aime lire, 
que je lis plus que la moyenne nationale ?


J'ai vraiment l'impression qu'il y a beaucoup de préjugés. 



Beaucoup pensent que lorsqu'on lit, on vit par procuration ? 
Que l'on fuit la réalité ? 
> Doit-on comprendre que lorsqu'on est grand lecteur, certaines personnes pensent qu'on est forcément déconnecté de la vie ? 

Certes une passion - que ce soit la littérature ou autre chose -  cela dévore une vie, cela prends une bonne partie de votre temps et... du coup on n'est pas dans la VRAIE VIE ?

La littérature construit

Je suis tout à fait d'accord avec cela, ce n'est pas juste une passion c'est une chose essentielle... 

Les livres ce n'est pas que de la distraction, que de l'évasion... 
En tout cas, pas pour les grands lecteurs.

> La littérature ouvre l'esprit, on se ballade au fil des époques, des temps, des univers... 
On voyage dans des mondes imaginaires certes, mais aussi dans des pays inconnus et réels. 

Lorsqu'on lit, on partage des idées, des valeurs.
On réfléchit sur soi, sur les autres et le monde.
En lisant, vous serez plus emphatique envers autrui. Une étude a démontré que vous perdre dans une oeuvre de fiction vous transportera émotionnellement dans la position d'une autre personne. Les fictions permettront à votre intelligence émotionnelle de se décupler dans la vie réelle.. (source : huffingtonpost) 

Une étude menée par le National Endowment for The Arts a révélé que la lecture permettait de s'ouvrir aux autres beaucoup plus facilement. Si vous lisez, vous serez plus succeptible d'accepter et de vous ouvrir à différentes cultures. (source : rd.com) 

Selon Cristel Russell, chercheur à l'American University , lire un livre est un peu comme écouter une chanson ou regarder un film. Cela vous permettra de revivre des expériences passées et de gagner de nouvelles perspectives. Si vous traversez une rupture et que vous lisez un livre dans lequel les personnages vivent une situation similaire, cela vous aidera à relever la tête et à avancer 

Le cerveau est un organe qu'il faut entretenir. Lire un livre permet au cerveau de se développer. L'organe crée de nouvelles synapses qui aident à garder la mémoire vive, et ainsi de conserver un maximum d'informations. 
Laissons les dire ?  Sans doute...  

Quoique...  J'avais envie de répondre à ces préjugés. 

> Car lorsque la lecture entre réellement dans votre vie, elle n'y entre pas de façon provisoire. La lecture est alors une condition à la vraie vie. Elle permet de ne pas avancer à l'aveugle dans la "vraie" vie, pour être conscient et vivant ! Pour avancer... 

Oui, lire aide à se construire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire