mardi 5 juillet 2016

[Portrait chinois d'auteur] Rodolphe Fontaine...

de Rodolphe Fontaine

Régulièrement nous vous proposerons un portrait chinois d'auteur.

C'est au tour de l'auteur Rodolphe Fontaine, 
C'est avec sincérité et humour qu'il nous a répondu.
 

 "Pour la photo, j'aime bien celle-ci, de mon ami Yann Cielat" 
                                     - photo choisie par Rodolphe Fontaine -


------------------------------------
AVIS AUX AUTEURS 
> Si vous êtes auteur, vous pouvez nous 
contacter pour y répondre vous aussi. 
------------------------------------

Présentation de l'auteur

J’ai 37 ans et j’écris depuis très longtemps, même si je n’ai publié mon premier roman, « Mortelle Tutelle », un policier qui se déroule dans le milieu social, qu’en 2009. Mon 2ème roman, « Nostalgie, quand tu nous tues » a été publié en 2012 et met en scène 2 amis, Hippolyte, rentier et écrivain en devenir, et Marius, commandant de police atypique.

Je suis un grand lecteur et j’essaye d’écrire des histoires que j’aimerais lire. Même si je m’épanouis plutôt dans l’écriture de romans policiers, ce genre n’est finalement qu’une excuse pour raconter des hommes, des sentiments, des ressentis…

      

Ses romans  :
Nostalgie quand tu nous tues > Mon avis
     Mortelle tutelle (dans ma pal, non encore lu)

Son actualité

Ma dernière publication date de mai 2015, c’est un petit recueil de nouvelles que j’ai auto publié. Pour chaque livre vendu, 2 euros sont reversés à l’Association des Malades du Syndrome d’Ehlers-Danlos, association dont je suis l'un des parrains.
Sinon, j’espère terminer avant la fin de l’année mon prochain roman : une nouvelle aventure d’Hippolyte et Marius, un hommage, à ma façon, à la grande Agatha Christie.

 Si Rodolphe était ...

Un roman ?
Je serai un « rompol », ce genre littéraire crée par Fred Vargas, mélange d’humour, de liberté et de poésie.

Un auteur classique ?
Baudelaire, parce qu’il a pu, dans sa vie, écrire de la poésie un jour, puis traduire Poe un autre.

Un personnage de bande dessinée ?
Obélix, ce gros lourdaud romantique

Un philosophe ?
Eric Cantona, parce que quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines…

Un signe de ponctuation ?
Les points de suspension, sans hésiter ! Ceux qui m’ont lu comprennent pourquoi.

Un film ?
Moulin Rouge ! Du rock, du baroque, du romantisme… un savant mélange des genres !

Un super-héro ?
Un bon père de famille.

Un animal imaginaire ?
Le sphinx. J’ai toujours été fasciné par cet « animal », tant dans la mythologie grecque que dans la mythologie égyptienne.

Un artiste de la chanson ?
Frank Sinatra, ce sale type attendrissant, ce crooner sans cœur, cet écorché vif en manque d’amour…

Une chanson ?
Y’en a plein !!! Allez, j’en choisi une : « Ain’t got no » par Nina Simone. Parce que cet air, parce que cette voix, parce que ces paroles…

Une œuvre d’art ?
Le semeur, de Van Gogh. Je me sens bien devant cette œuvre, rassuré, en confiance.

Un événement historique ?
La perte d’un être cher, parce qu’un tel évènement change le cours de votre histoire.

BONUS
Enfin, si vous étiez un homme ?
Je serai capitaine !

Un mot pour ses lecteurs

Je voudrais d’abord les remercier de me lire et de me suivre depuis bientôt 7 ans… et ensuite, je leur demanderai de faire preuve d’encore un peu de patience ! Promis, vous entendrez bientôt parler d’Hippolyte et de Marius !



-----------------------------
Merci beaucoup Rodolphe Fontaine :)
Très intéressant et cela permet de mieux vous connaître
Vivement la suite des aventures d'Hippolyte et Marius
On attendra...
 -----------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire