dimanche 20 novembre 2016

[Wattpad] Le dernier train, by Invictus


"Les plus belles rencontres sont les plus improbables." 
Deux inconnus, deux mondes qui se côtoient en ignorant tout l'un de l'aure. 
Deux être brisés, qui oublient l'espace d'un trajet en train, le destin qui est le leur...


POUR LIRE cette histoire qui est en cours d'écriture mais déjà bien avancée 




------------------
C'est mon 1er article sur une histoire que j'ai lu sur la plateforme WATTPAD.
------------------
Wattpad est un site social d’accès libre où les usagers inscrits peuvent écrire et partager gratuitement récits, poèmes, fanfictions et articles en tout genre, en les rendant accessibles en ligne ou sur une application mobile avec la possibilité de lecture hors connexion. 
La plupart des contributions adoptent la forme du roman-feuilleton, avec de courts chapitres d’environ deux mille mots. Il s’y trouve des textes d’auteurs déjà publiés ou complètement inconnus. Les lecteurs sont invités à poster leurs commentaires, tant sur un auteur, un livre ou un paragraphe.

Ce site permet également d’envoyer des messages entre les utilisateurs, développant ainsi la communication entre les écrivains et leur public, mais aussi le « bouche à oreille » sur les histoires publiées.

MON AVIS

26 parties pour le moment. 

Au départ, je me suis dit c'est une histoire d'amour qui surfe sur la tendance roman sentimental-érotique du moment. Eh bien non, il ne faut pas s'arrêter au début... Je vous en dit un peu plus... 

C'est la rencontre d'une parisienne et d'un migrant, ah oui cela devient plus complexe en effet.. Et ? Il faut lire pour savoir le contenu. Et que d'humanisme, que l'on soit croyant ou pas, je pense qu'il vous faut lire ce texte... J'ai pleuré à certains moments, émouvants et si... De jolis mots...

Merci encore à son auteur qui m'a contactée hier via facebook, une proposition anodine de lecture qui a piquée ma curiosité et j'ai passé une bonne partie de la matinée à lire l'histoire - alors que lire n'était pas prévu - c'est une découverte. Je partage donc car je suis enthousiasmée par cette lecture.

Vivement la suite puisque ce texte est en cours d'écriture, c'est le principe du site, les auteurs publient et on les lit...

lundi 14 novembre 2016

Un autre que moi de Véronique Olmi


Titre : Un autre que moi
Auteur : Véronique Olmi

Éditeur :

Éditions Albin  Michel

Date de parution :

Janvier 2016

Genre :

contemporain, théâtre

Nombre de pages :
144
Dans ma bibliothèque : oui
Date de lecture :
novembre 2016



L'histoire
Se retrouver face à un homme de quatre-vingts ans qui prétend être lui-même : c'est l'étrange expérience que fait Fred le soir de ses quarante ans. Peut-on modifier le cours du temps ? Qui y perdrait, et à quel prix ?
 
MON AVIS

J'aime lire Véronique Olmi depuis que j'ai eu un coup de cœur pour son roman "Le premier amour" qui m'a tellement parlé !

Là c'est un dialogue entre un homme de 40 ans et lui-même à l'âge de 80 ans.
Et qu'est-il devenu ?
Doit-il changer le présent pour changer le futur ?

Ce livre se lit très vite.
Sans prétentions.
Juste la plume ronde de l'auteur pour notre plus grand plaisir.


Partage sur les sites suivants :  Livraddict

dimanche 13 novembre 2016

[humeur] 13 novembre, il y a un an...

Il y a un an, le 13 novembre 2015...
Et le lendemain, je mettais le billet d'humeur suivant : Les mots.. Les maux... 
Le coeur en janvier...


Et en ce funeste anniversaire, j'ai envie de partager ce superbe discours de Charlie Chaplin extrait du film "Le dictateur" de 1939,  

Chaplin s'insurge contre la dictature montante qui empoisonne l'Europe et tourne en dérision Hitler et son idéologie qu'il considère comme une grande menace contre la paix et l'avenir des peuples....et l'Histoire lui donnera hélas raison.


"...Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n'est pas mon affaire.
Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne.
Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions,
les êtres humains sont ainsi faits.

Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur.
Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne.
Chacun de nous a sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains.

Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l'avons oublié. 
L'envie a empoisonné l'esprit des hommes, a barricadé le monde avec la haine,
nous a fait sombrer dans la misère et les effusions de sang.

Nous avons développé la vitesse pour nous enfermer en nous-mêmes.
Les machines qui nous apportent l'abondance nous laissent dans l'insatisfaction. Notre savoir nous a fait devenir cyniques.

Nous sommes inhumains à force d'intelligence, nous pensons beaucoup trop et nous ne ressentons pas assez. Nous sommes trop mécanisés et nous manquons d'humanité. Nous sommes trop cultivés et nous manquons de tendresse et de gentillesse. Sans ces qualités humaines, la vie n'est plus que violence et tout est perdu.

Les avions, la radio nous ont rapprochés les uns des autres, ces inventions ne trouveront leur vrai sens que dans la bonté de l'être humain, que dans la fraternité, l'amitié et l'unité de tous les hommes.


En ce moment même, ma voix atteint des millions de gens à travers le monde, des millions d'hommes, de femmes, d'enfants désespérés, victimes d'un système qui torture les faibles et emprisonne des innocents.

Je dis à tous ceux qui m'entendent : Ne désespérez pas ! Le malheur qui est sur nous n'est que le produit éphémère de l'habilité,de l'amertume de ceux qui ont peur des progrès qu'accomplit l'Humanité.

Mais la haine finira par disparaître et les dictateurs mourront, et le pouvoir qu'ils avaient pris aux peuples va retourner aux peuples.Et tant que des hommes mourront pour elle, la liberté ne pourra pas périr.
Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, à une minorité qui vous méprise et qui fait de vous des esclaves,Soldats, ne vous donnez pas à ces brutes, enrégimente toute votre vie et qui vous dit tout ce qu'il faut faire et ce qu'il faut penser, qui vous dirige, vous manoeuvre, se sert de vous comme chair à canons et qui vous traite comme du bétail.

Ne donnez pas votre vie à ces êtres inhumains, ces hommes-machines avec une machine à la place de la tête et une machine dans le coeur.
Vous n'êtes pas des machines !
Vous n'êtes pas des esclaves !
Vous êtes des hommes !
des hommes avec tout l'amour du monde dans le coeur.

Vous n'avez pas de haine, sinon pour ce qui est inhumain, ce qui n'est pas fait d'amour. Soldats ne vous battez pas pour l'esclavage mais pour la liberté.

Il est écrit dans l'Evangile selon Saint Luc
"Le Royaume de Dieu est dans l'être humain", pas dans un seul humain ni dans un groupe humain, mais dans tous les humains, mais en vous,en vous le peuple qui avez le pouvoir.Le pouvoir de créer les machines,le pouvoir de créer le bonheur.Vous, le peuple, vous avez le pouvoir. Le pouvoir de rendre la vie belle et libre,le pouvoir de faire de cette vie une merveilleuse aventure.

Alors au nom même de la Démocratie, utilisons ce pouvoir.

Il faut tous nous unir, il faut tous nous battre pour un monde nouveau, un monde humain qui donnera à chacun l'occasion de travailler,qui apportera un avenir à la jeunesse et à la vieillesse la sécurité. Ces brutes vous ont promis toutes ces choses pour que vous leur donniez le pouvoir : ils mentaient.Ils n'ont pas tenu leurs merveilleuses promesses ; jamais ils ne le feront. Les dictateurs s'affranchissent en prenant le pouvoir mais ils font un esclave du peuple.

Alors, il faut nous battre pour accomplir toutes leurs promesses. Il faut nous battre pour libérer le monde, pour renverser les frontières et les barrières raciales,pour en finir avec l'avidité, avec la haine et l'intolérance.

Il faut nous battre pour construire un monde de raison,un monde où la science et le progrès mèneront tous les hommes vers le bonheur.

Soldats, au nom de la Démocratie, unissons-nous tous !